Yahoo place les mobinautes au coeur de sa stratégie

Régulations
Marissa Mayer Yahoo

Près de la moitié des 800 millions d’utilisateurs actifs recensés au mois d’août dans l’écosystème Yahoo étaient des mobinautes. Le groupe Internet ajuste sa stratégie en conséquence.

Marissa Mayer est formelle : si les résultats financiers de Yahoo restent mitigés, les multiples rachats de start-up et le rafraîchissement des services avec un focus sur le mobile commencent à porter leurs fruits.

Au mois d’août, le groupe Internet a recensé plus de 800 millions d’utilisateurs actifs dans son écosystème – sans inclure la plate-forme de blogs Tumblr, rachetée en mai 2013 pour 1 milliard de dollars.

Soit une audience globale en hausse de 20% depuis la prise de fonction de Marissa Mayer, en juillet 2012.

Les plus fortes progressions en termes de fréquentation sont à mettre à l’actif de la messagerie électronique et du moteur de recherche, avec le marché américain comme locomotive.

Mais le véritable potentiel de croissance réside dans la capacité de Yahoo à adapter son offre aux mobinautes, qui constituent désormais près de la moitié de ses utilisateurs (ils sont en l’occurrence 350 millions).

Ces derniers consultent plus particulièrement les actualités et la finance, mais leurs habitudes sont d’autant plus difficiles à appréhender qu’elles sont versatiles.

Marissa Mayer, qui s’est exprimée à l’occasion de la conférence TechCrunch Disrupt SF, se donne trois ans pour adapter l’intégralité de l’offre Yahoo à cette population ultra-connectée.

En  toile de fond la question de la monétisation, essentiellement par la publicité.

La refonte et le développement de produits s’accélère aussi au gré d’opérations de croissance externe. Non seulement des acquisitions majeures (Flickr en 2005 ; Tumblr en 2013), mais aussi des rachats de jeunes entreprises, dont plus d’une vingtaine au cours des 12 derniers mois.

Rockmelt pour l’agrégation de contenu, Lexity pour l’e-commerce, AdMovate pour la publicité mobile géolocalisée… Le bénéfice de cette fièvre start-up se fait surtout ressentir aux États-Unis.

La maison Yahoo y est devenue, au mois de juillet, la plus fréquentée du Web – devant celle de Google – avec 196,5 millions de visiteurs uniques.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous la galaxie Yahoo ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur