Yahoo “n’a jamais été une société de moteur de recherche” affirme Carol Bartz

Cloud

Selon sa P-DG Carol Bartz, le cœur de métier de Yahoo n’est pas la recherche en ligne. En se démarquant de Google et Microsoft, il préfère tabler sur les contenus et la publicité sur Internet.

Si Google et Microsoft sont loin de dénigrer leurs activités dans le domaine de la recherche en ligne, Carol Bartz, la P-DG de Yahoo, semble plus circonspecte. Selon des propos publiés dans le New York Times, Madame Yahoo aurait en effet déclaré au quotidien que le groupe américain “n’avait jamais été une société de moteur de recherche” (“We have never been a seach company”).

Les propos de Carol Bartz ont de quoi surprendre après la récente annonce du tant attendu accord Microsoft-Yahoo, valable dix ans, dans deux domaines stratégiques : la recherche en ligne et la publicité sur Internet…  A ce titre, dans les grandes lignes, Yahoo va embarquer la technologie Bing de Microsoft sur son moteur tandis que Yahoo s’adjugera une part du gâteau du business des liens sponsorisés dont s’occupe Microsoft.

Alors, si la recherche en ligne n’est pas le cœur de métier de Yahoo, quelles sont ses spécialités ? Afin de se démarquer des stratégies du leader mondial incontesté Google et de son partenaire, mais néanmoins concurrent Microsoft, qui a récemment accouché de Bing.com, Yahoo se positionne avant comme un groupe de médias en ligne, se plaît à assurer Carol Bartz, qui préfère se distinguer par son portail multimédia ou par sa messagerie électronique.

“Yahoo, selon Carol Bartz, apporte simplement des résultats de recherche à des gens qui sont devenus curieux au moment de lire ses informations ou en regardant une vidéo. Il ne vient pas à l’esprit des gens en premier lieu comme le premier endroit pour aller chercher des réponses à l’occasion de leurs activités quotidiennes”, rapporte le New York Times.

Un fin moyen pour la P-DG de Yahoo de reconnaître que son groupe n’est pas prêt de concurrencer Google, tout en soulignant que Yahoo dispose toutefois d’un solide atout, les contenus en ligne, qui le distingue de ses éternels concurrents…

Histoire de justifier l’accord Microsoft-Yahoo, Carol Bartz annonce clairement les objectifs de son groupe : augmenter les nombre de pages vues sur ses sites et multiplier le nombre de publicités visionnées par les internautes grâce à la consultation massive de ses pages.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur