Yahoo pourrait de nouveau tailler dans ses effectifs

Cloud

Selon le Wall Street Journal, Yahoo, en difficulté, pourrait rapidement supprimer 650 postes, soit 5% de ses effectifs. Ces licenciements toucheraient avant tout l’activité “contenus” du groupe Internet.

La crise serait encore bien loin d’être terminée pour Yahoo, et surtout pour ses salariés. Selon le Wall Street Journal, le groupe Internet s’apprêterait à supprimer quelques 650 emplois, soit environ 5% de ses effectifs.

Déjà, en 2009, la firme californienne avait licencié 700 personnes.

Pour le moment, Yahoo n’a pas souhaité faire de commentaires concernant cette annonce.

Ces suppressions de postes, si elles se confirment, devraient permettre à la firme de Sunnyvale de réduire les coûts d’exploitation de ses diverses activités, afin de coller au redressement du groupe Internet initiée par sa P-DG Carol Bartz.

Le Wall Street Journal croit savoir que cette nouvelle réduction d’effectifs devrait surtout concerner la  branche contenus du portail Internet, comme les services liés à l’actualité, à la finance et au sport, et le service de messagerie électronique. Aujourd’hui, cette activité comptabilise environ 7 000 salariés.

Il faut dire que Yahoo ne vit actuellement pas ses plus belles années face au leadership exercé dans le monde par des concurrents comme Google et Microsoft, surtout sur le marché de la publicité et de la recherche en ligne.

En octobre dernier, des rumeurs faisaient état de la possible cession de Yahoo à des groupes médias-Internet comme AOL ou News Corp.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur