Yahoo! réagit plus vite aux hackers que le FBI

Cloud

Le célèbre annuaire Yahoo! a été victime hier d’une attaque malveillante de pirates informatiques. Ces derniers se sont contentés de surcharger l’accès à ce service pour le rendre hors d’usage. Les utilisateurs français de Yahoo! n’ont eu quant à eux aucun problème de connexion.

Pas besoin d’être un expert en programmation pour rendre un ou des serveurs temporairement hors d’usage. Un peu de bon sens suffit. L’annuaire américain Yahoo! en a fait hier l’amère expérience. Des individus mal intentionnés en ont effet rendu ce service momentanément inaccessible à ses visiteurs habituels en surchargeant ses boites de réception d’e-mail. La technique, comparable à l’appel systématique d’un numéro de téléphone pour rendre la ligne perpétuellement occupée, a empêché les utilisateurs de Yahoo! d’accéder à la page d’accueil du site ainsi qu’à leur boite aux lettres. En revanche, aucune intrusion ou dommage n’a été constaté sur les serveurs eux même. Le problème a été résolu en trois heures, le temps d’installer des filtres de courriers efficaces. Mais les auteurs de ce méfait n’ont pas été identifiés.

Le FBI avait été victime du même genre d’attaque en avril dernier et plusieurs jours avaient été nécessaires aux ingénieurs de l’agence de sécurité américaine pour le rendre opérationnel à nouveau. Ce problème n’a eu aucune incidence sur les autres sites Yahoo! de par le monde, en particulier Yahoo! France qui n’a pas souffert du tout de ce désagrément.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur