Yahoo sans PDG est au coeur de toutes les rumeurs

Mobilité

Mais qui va acheter Yahoo ? Microsoft ? L’ancien PDG d’AOL ? Les marchés bruissent de rumeurs sur le sort du groupe Internet.

Des rumeurs circulent sur les acquéreurs potentiels de Yahoo. Ce qui entraîne une hausse de l’action Yahoo  à chaque fois. Toutefois, le groupe Internet se garde bien de commenter ses spéculations apparues ces dernières semaines.

Ainsi, des articles mentionnant que Jonathan Miller, ex-PDG d’AOL, envisage d’acquérir tout ou partie de Yahoo ont provoqué la hausse de l’action de plus de 10 % cette semaine.

Selon cette rumeurs, Jonathan Miller, qui a quitté AOL en 2006, serait en pourparlers avec des investisseurs privés afin de disposer des fonds nécessaires à l’acquisition de Yahoo. L’offre porterait sur une fourchette de  20 à 22 dollars par action, ce qui porterait la valeur de Yahoo à 28-30 milliards de dollars.

Toutefois, d’autres rumeurs plus proches du siège social de Yahoo dans la Silicon Valley, racontent une histoire différente. Selon Michael Arrington, fondateur de Techcrunch, l’article du Wall Street Journal est “incorrect”.

“D’après nos sources, Miller et [l’ancien président de Fox Interactive Media] Ross Levinsohn sont bien en pourparlers avec les dirigeants de Yahoo et Micorosoft et les actionnaires depuis des mois, au sujet du futur de Yahoo. Ils sont tous deux été proposés pour siéger au conseil d’administration de Yahoo à des périodes différentes. Mais aucune discussion sérieuse n’est menée avec des fonds d’investissement pour acquéreur Yahoo”, déclare Michael Arrington

Cette rumeur de rachat de Yahoo par Jonathan Miller fait suite à une article très contesté publiée par le journal britannique Sunday Times le 30 novembre. Toujours sans citer de sources, le journal a déclaré que Microsoft était en pourparlers pour l’acquisition de la division de recherche de Yahoo pour 20 milliards de dollars

Ce qui constituerait sa deuxième tentative d’acquisition cette année, après le refus de Yahoo de l’offre de 44,6 milliards de dollars au printemps. Mais Ross Levinsohn a depuis nié ces rumeurs sur le blog VentureBeat, et Techcrunch émet également des doutes à ce sujet

De son côté, Steve Ballmer, P-DG de Microsoft, a démenti toute option d’ouvrir de nouveaux pourparlers concernant cette acquisition lors d’une récente réunion des actionnaires à Washington. Si l’article du Sunday Times est vrai, cette dernière tentative d’achat de Microsoft est substantiellement différente de la première.

Selon d’autres rumeurs qui ont surgi le mois dernier, Yahoo a recommencé ses pourparlers avec AOL pour renforcer sa position sur le marché de la recherche.

Adaptation d’un article de Vnunet.com intitulé Yahoo shares rise as takeover reports circulate en date du 3 décembre 2008


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur