Yahoo se réorganise face au tonitruant Google

Mobilité

La nouvelle organisation est articulée autour de trois pôles centraux : les
outils dédiés aux internautes, la publicité et le développement technologique.

Yahoo a annoncé un plan de réorganisation de son fonctionnement et de sa direction. Objectif : doper sa croissance et en particulier sa croissance sur le segment publicitaire où il s’essouffle face à son rival Google. Pour ce faire, Yahoo a mis en place une nouvelle organisation interne articulée autour de trois pôles centraux. Une transfomation qui ne se fait pas sans “dommages collatéraux” au niveau des managers : le directeur général Dan Rosensweig quittera ses fonctions en mars 2007.

Le premier pôle est dédié aux outils à destination des internautes : moteur de recherche, communication, communautés, médias. Le deuxième est consacré à la publicité et dirigé par Susan Decker. Enfin, le troisième traitera du développement technologique du groupe. La nouvelle organisation prendra effet le 1er janvier 2007 et Yahoo compte parachever sa réorganisation d’ici la fin mars 2007.

Yahoo va suivre plusieurs objectifs prioritaires : développement de nouveaux services tout en les organisant autour de l’audience potentielle qu’il est possible de générer. Du coup, l’approche produits est mise à l’écart. Objectif numéro 2 : se positionner comme un réseau de “média social”. Une expression un brin fourre-tout qui permet de se renforcer dans les communautés, les médias, la partie moteur de recherche et la fourniture de contenus. Pour renforcer son coeur de business, Yahoo mise beaucoup sur des plates-formes publicitaires avancées, susceptibles de mieux répondre aux attentes des annonceurs.

Google donne mal à la tête à Yahoo

Il faut mettre en perspective le contexte concurrentiel pour comprendre ce ce qui se passe au sein de Google : le groupe Internet de Terry Semel fait triste mine face à Google. Cela se traduit même dans les courbes de cours de Bourse : là où Google progresse, Yahoo stagne.

Rappelons que Google a racheté récemment le site populaire d’échange de vidéos YouTube. Par ailleurs, Google devrait devancer de loin Yahoo en 2006 en termes de recettes publicitaires aux Etats-Unis avec 4 milliards de dollars contre 2,9 milliards pour Yahoo (hors coût d’acquisition du trafic).

Cependant, Yahoo ne reste pas pour autant les bras croisés, même si les initiatives sont là aussi un peu pêle-mêle. Ainsi, le groupe a lancé sa nouvelle plate-forme de distribution publicitaire Panama. Il a signé un accord avec 150 quotidiens américains pour regrouper les petites annonces et adresser des publicités ciblées aux lecteurs.

Yahoo a également engagé un partenariat avec l’opérateur téléphonique Vodafone pour les publicités sur mobiles. De même, le groupe a lancé un outil de gestion publicitaire pour l’Internet nomade. Enfin, Yahoo a rachaté Bix.com, site qui organise des concours d’amateurs.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur