Yahoo se trouve dans une situation de plus en plus délicate

Mobilité

Après l’abandon des options Microsoft ou Google, Yahoo aurait ré-amorcé les négociations avec AOL/Time Warner.

Yahoo va reprendre ses pourparlers avec la division AOL de Time Warner qu’il avait entamés en début d’année, selon plusieurs sources. En mars dernier,  le groupe Internet alors dirigé par Jerry Yang (démissionnaire depuis la semaine dernière) avait émis une offre d’acquisition de la division publicitaire d’AOL. En retour, Time Warner, maison-mère d’AOL, investirait dans Yahoo.

Ce plan d’acquisition, permettant à Yahoo de se renforcer sur le marché de la recherche en ligne, a fait surface pour la première fois lorsque Jerry Yang essayait d’échapper aux griffes de Microsoft. A l’époque, la firme de Redmont avait lancé une OPA d’un montant de 44,6 milliards de dollars.

Mais la situation a évolué en six mois : les options d’une acquisition par Microsoft et d’un accord publicitaire avec Google sont abandonnées. Yahoo se tourne de nouveau vers AOL pour déterminer “un plan C”, pourrait-on dire.

La semaine dernière, malgré l’appel de Yahoo à revenir à la table des négociations, Steve Ballmer, PDG de Microsoft, a indiqué qu’une aquisition du groupe Internet n’était plus d’actualité à deux reprises : une première fois lors du Committee for Economic Development, puis, à l’occasion d’une réunion avec les actionnaires de Microsoff à Washington, parès l’annonce du départ de Jerry Ynag du poste de CEO de Yahoo. Conséquence : l’avenir de Yahoo est flou. 

Simultanément, Microsoft a confirmé le recrutement de Sean Suchter,  ancien vice-président de Yahoo Search, qui arrivera dans la firme de Redmond en décembre.

Selon une déclaration de Microsoft à la presse, Sean Suchter rejoindra Microsoft comme directeur général du Silicon Valley Search Technology Center pour travailler sur Live Search, le produit concurrent de Yahoo Search.

Dans cette actualité trouble, on trouve quelques éclaircies. Yahoo vient d’annoncer un nouvel accord avec T-Mobile aux Etats-Unis. Les clients de l’opérateur disposeront d’un accès à la recherche Yahoo via le nouveau service T-Mobile Web2go.

Adaptation d’un article Vnunet.com en date du 21 novembre 2008 et intituléYahoo and AOL talking again


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur