Yahoo s’interroge sur l’avenir de Kelkoo

Mobilité
Information - news

Yahoo va-t-il se désengager de Kelkoo ? Selon un porte-parole, il veut juste lui donner “plus d’indépendance”.

Yahoo a-t-il l’intention de se séparer de Kelkoo, le comparateur de prix français entré dans son giron en 2004 pour la bagatelle de 475 millions d’euros ? Cette question est sur toutes les lèvres depuis la publication d’un article du Financial Times, le 3 octobre, indiquant que Yahoo “évalue différentes ‘options stratégiques’ en ce qui concerne Kelkoo, dont une éventuelle vente de ce comparateur de prix”.

Le quotidien rapporte, par ailleurs, que le portail aurait reconnu mardi que son “service n’a pas enregistré la croissance qu’il attendait”. Il ajoute que la réflexion sur Kelkoo a été engagée dans le cadre d’une ” réévaluation de toutes les activités” initiée par Jerry Yang, le co-fondateur de Yahoo qui a repris les commandes du groupe en juin 2007.

“Il ne s’agit en aucun cas d’une cession”

Coté Yahoo, un porte-parole français se montre moins catégorique. Il affirme qu’“il ne s’agit en aucun cas d’une cession”. Le processus engagé vise, d’après lui, à “donner un peu plus d’indépendance à Kelkoo”, à ” lui permettre de gérer ses activités de façon un peu plus autonome” et de “maximiser ses performances”.

A l’heure où se multiplie les rumeurs, la vie ne s’est pour autant arrêtée chez Kelkoo. Une nouvelle interface Ajax – aux catégories remaniées – vient en effet d’être mise en ligne.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur