Le Yendo Walkman de Sony Ericsson se tourne vers le tactile

Mobilité

Sony Ericsson complète sa gamme Walkman avec le Yendo, le premier terminal de la série à écran tactile. Du côté des usages, le Yendo promet le strict minimum.

Sony Ericsson complète sa gamme de terminaux Walkman en dévoilant son terminal Yendo Walkman, pourvu d’un écran tactile LCD de 2,6 pouces.

Ce smartphone a hérité du design de ses grands frères, le XPeria X10 et le XPeria X10 Mini-Pro. Propulsé par l’OS mobile propriétaire Symbian, le Yendo Walkman dispose de connectiques limités : il n’est compatible qu’Edge (la 3G n’est pas au rendez-vous) et Bluetooth 2.1.

Il intègre une radio FM ainsi qu’un appareil photo numérique de 2 Mégapixels. Des applications dédiées aux réseaux sociaux, comme Facebook et Twitter, sont pré-installées sur le terminal.

Point noir : le nouveau mobile de Sony Ericsson ne dispose que d’une mémoire interne de 5 Mo, mais elle demeure extensible jusqu’à 16 G, grâce à son lecteur de cartes microSD.

Le Yendo Walkman est surtout destiné aux mélomanes. Il embarque trois applications dédiées à la musique : PlayNow permet d’avoir rapidement accès à ses morceaux, Touch TrackID permet d’obtenir des informations sur un titre, et MediaGo offre de transférer facilement de la musique depuis son ordinateur.

Le terminal de Sony Ericsson, qui sera disponible en dix couleurs, devrait sortir dans le courant de l’été, pour un prix encore inconnu.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur