Yoono what ? Le moteur de recommandations collaboratif lève des fonds

Mobilité

La start-up réalise un deuxième tour de table et sort une version bêta publique de son outil en pariant sur l’impact de la sortie de Firefox 3.

Yoono s’associe à la sortie fulgurante de Firefox 3, désormais reconnue comme un record en téléchargements, pour dévoiler la version bêta publique de son moteur de recommandations collaboratif. Un outil qui a séduit 1,4 million d’internautes dans le monde au dernier pointage.

Dans la foulée, la start-up française, qui est implantée à Paris et à San Francisco et qui dispose désormais d’une trentaine de collaborateurs, vient d’effectuer une deuxième levée de fonds de 2,5 millions d’euros auprès de son investisseur historique : AGF Private Equity (filiale d’AGF et du Groupe Allianz). Le premier tour de table avec cet acteur du monde du capital-risque remonte à 2006 (1,7 million d’euros levés à l’époque). Un financement modeste mais qui semble convenir au développement de la société.

Yoono compte utiliser cet apport d’argent frais pour divers postes : renforcer l’équipe technique, développer la plate-forme et poursuivre l’intégration de son moteur avec des applications Web 2.0. Car l’équipe de Yoono réunie autour des co-fondateurs (Pascal Josselin et Laurent Querel) ont pour ambition de transformer l’outil en “hub” qui rassemble les réseaux sociaux (Twitter, Facebook… ), les plates-formes de messagerie instantanée (Gtalk et Yahoo Messenger) ou les services de partages de photos (YouTube, Piczo, Flickr… ).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur