Youboox lance sa librairie gratuite en ligne, “l’anti-supermarché du livre”

Marketing
Youboox sur tablettes

Après sa version beta apparue en mars 2012, Youboox.fr lance officiellement sa plateforme communautaire de lecture numérique gratuite et illimitée, accessible sur tablette et sur le Web.

“Les bibliothèques n’ont jamais empêché d’acheter des livres pourtant elles proposent un accès gratuit à la lecture pour tous, avec des systèmes d’abonnements. Avec Youboox, nous voulons faire la même chose à plus grande échelle et offrir gratuitement l’accès aux livres numériques pour promouvoir la littérature francophone, tout en générant des revenus pour les éditeurs, les auteurs et les libraires.

Celle qui parle ainsi c’est Hélène Mérillon, co-fondatrice et Présidente de Youboox.fr.

Elle explique en effet que sa plateforme concilie à la fois gratuité de lecture et respect de l’ensemble des acteurs de la chaine économique de l’édition, en rémunérant éditeurs, auteurs et même libraires.

Comment ? Grâce à la publicité.  Chaque page numérique est en effet accompagnée d’une bannière qui, selon YouBoox, ne gêne nullement la lecture en cours.

Hélène Mérillon affirme: “Avec ce modèle économique, nous partageons les revenus issus des publicités avec nos partenaires éditeurs en proportion du nombre de pages lues. Ce modèle est donc totalement différent de la rémunération habituelle basée sur la vente de livres à l’unité. C’est un système qui valorise aussi les lectures multiples par la même personne ou par son entourage.

Il s’agit donc d’une gratuité assise en réalité sur un mode de “Pay to Read”.

Et l’équipe de Youboox envisage, pour compléter son système, de lancer prochainement une offre Premium (payante donc). Une offre sans publicité mais accessible via le paiement d’un abonnement (9,99 euros par mois) et qui offre un plus indéniable : la lecture hors connexion.

Mme Mérillon ajoute : “L’objet de Youboox n’est pas de vendre des livres mais de fournir un abonnement ou un accès unique pour une lecture à l’acte, comme une bibliothèque.

Ainsi, explique-t-elle,  le mode classique de commercialisation des ouvrages est de faire correspondre à l’achat d’un livre papier une seule rémunération, alors qu’ici chaque page lue ouvre droit à une rémunération (feuilletage compris).

Quelle offre ?

Accessible pour l’heure en français exclusivement, pour la France et la francophonie, le service dit offrir une large sélection de livres gratuitement, en illimité et sans engagement.

Ces livres peuvent être lus sur iPad et sur la toile, s’accompagnent de suggestions de lectures et de critiques d’ouvrage, le tout reposant sur une communauté au sein de laquelle les lecteurs sont invités à partager leurs idées de lectures avec les membres de la communauté, via un blog et un forum.

Schema de fonctionnement Youboox
Schéma de fonctionnement de Youboox

Reste à savoir si beaucoup d’éditeurs et d’auteurs voudront jouer le jeu. Si certains ne sont pas “chauds”  (ils ne le sont pas plus avec d’autres plateformes dématérialisées comme celle de Google en tête), d’autres au contraire apportent un soutien net à Youboox.

Ainsi l’écrivain Pierre Bordage explique-t-il : “Le papier   et le numérique ne sont pas opposés. Le numérique, qui je pense va exploser en France, aidera aussi le papier à se repositionner, il ne faut pas s’y opposer ou pousser des cris, le but est de faire lire des textes.”

Beaucoup d’éditeurs manquent encore à l’appel des “contributeurs” à Youboox, mais certains d’entre eux disent avoir compris que beaucoup de consommateurs n’avaient pas (ou plus) les moyens d’acheter des livres.

Ils assurent adhérer à la formule offerte, qui leur permet donc d’obtenir des revenus proportionnels au nombre de pages lues, une visibilité plus forte de leurs œuvres par des mises en avant et un effet communautaire qui agit comme un levier efficace pour faire connaitre des œuvres ou des auteurs.

Youboox dit leur reverser en moyenne 50% des revenus générés pour chaque lecture d’un livre numérique.

Parmi les éditeurs qui jouent le jeu, on retrouve les Editions de l’Atalante. Mireille Rivalland, sa Directrice, témoigne : “Youboox explore une nouvelle approche dans la diffusion des livres numériques. Nous avons souhaité y participer dès l’origine  car nous considérons cette initiative utile et pertinente.

Eric Martin, directeur des ventes des éditions du Petit Futé, se veut lui pragmatique : “Nous souhaitons explorer toutes les pistes de diffusion, sans préjuger de ce que le grand public choisira à l’avenir pour consommer ses livres numériques.

Et côté libraires ? Le principe même de Youboox n’accélère-t-il pas leur descente aux enfers ? Non, répond l’équipe de Youboox car la plateforme “va proposer aux lecteurs qui veulent acheter un ouvrage en format papier, d’être automatiquement redirigés vers leur magasin ou leur site internet. Cette mise en relation offre aux libraires une visibilité supplémentaire et un apport d’affaires complémentaire. C’est également un service qui va permettre de faire découvrir aux lecteurs de nombreux ouvrages et donc de promouvoir la lecture.”

Autrement dit, si l’on donne le goût de la lecture aux gens qui ne lisent pas (ou plus), c’est in fine plus de succès pour les libraires “traditionnels” ou en ligne.

Pas sûr que les petits libraires de quartier déjà asphyxiés par la concurrence des gros monstres de la librairie en ligne, Amazon en tête, soient tout à fait de cet avis…

Equipe de YouBoox
L’équipe de YouBoox

Quels supports de lecture ?  

Arguant que l’essor du livre numérique est intimement lié au développement des nouveaux supports de lecture tels que l’iPad d’Apple, la Samsung Galaxy Tab ou le Kindle Fire, et que ces supports permettent désormais une lecture agréable des ebooks, Youboox a fait le choix des tablettes numériques.

Youboox sur tablettes
Les tablettes supports idéaux de lecture

Au-delà, les équipes travaillent déjà sur des applications smartphones pour lire facilement des ouvrages directement sur son mobile.

Fabien Sauleman, DG et co-condateur de Youboox, commente : “Il est incroyable de constater que le démarrage et l’appropriation des tablettes a été plus rapide que pour les smartphones, dont l’utilisation aujourd’hui n’est plus contestée. Les tablettes deviendront certainement un produit de grande consommation à l’horizon 2015 car le marché Français est en avance sur leur utilisation grâce à la démocratisation de nos infrastructures télécoms, et nos abonnements abordables qui permettent de booster le streaming“.

Une formule à succès ?

Youboox revendique la lecture d’1,5 million de pages en cinq mois et l’enregistrement, depuis le lancement de sa version Beta en mars dernier, de plus de 25 000 téléchargements de l’application.

S’agissant du catalogue, s’élevant pour l’heure à plus de 2000 titres provenant de 35 éditeurs, il est varié : policiers, science-fiction, livres pratiques, jeunesses, livres économiques/stratégie/informatique..). On constate cependant que les livres de littérature générale, les romans en tête, sont encore sous-représentés, alors qu’ils représentent le plus gros des lectures en France.

Pas de quoi perturber l’équipe et notamment Hélène Mérillon qui évoque une montée en puissance et un nombre grandissant de lecteurs – pas moins de 15 000 à ce jour –, de quoi pousser certains éditeurs à franchir le rubicond…

Elle souligne : “Ces lecteurs sont venus uniquement par le bouche-à-oreille. C’est bien la preuve que la lecture numérique est une réalité et rencontre un public de plus en plus nombreux grâce à leur utilisation des tablettes et à l’avènement du Web. “

Reste que Youboox ne tient pas à se comparer aux « gros » : « Youboox représente l’anti-supermarché du livre. L’équipe opère une sélection éditoriale pour présenter aux membres des ouvrages connus mais aussi des auteurs inconnus et des coups de cœur littéraires. Le rôle de conseil est primordial dans le fonctionnement du site ».

Sans être des philanthropes (la start up doit également faire vivre ses créateurs et ses employés), Yoobox a donc une philosophie dont on retrouve le résumé suivant sur son site : “L’émergence de la lecture numérique est inéluctable et passe par les tablettes et les smartphones. A l’instar des autres domaines culturels, nous pensons que le public cherche avant tout un accès simple, universel et à faible coût aux biens numériques.”

“A ce jour, le marché du livre numérique s’organise avec de grands acteurs essentiellement autour de la vente à l’unité des oeuvres à des prix proches des éditions papier. Nous avons donc choisi de mettre en place un nouveau mode d’accès à la lecture, gratuit, en  ‘streaming’ et à la demande à un large catalogue de livres, dans le respect des droits d’auteur et en partenariat avec les maisons d’édition. Youboox veut ainsi contribuer à développer la lecture numérique auprès du plus grand nombre et réunir une large communauté de lecteurs qui viennent partager et découvrir des œuvres.”


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur