YouthSpark : Microsoft France veut rallier les quartiers prioritaires à l’ère numérique

ManagementRégulationsRessources humaines
microsoft-youthspark-ministere-ville

A travers une convention, Microsoft France s’engage à accompagner 300 000 jeunes sur 3 ans dans l’acquisition de compétences, d’outils et de réseau afin de faciliter leur insertion sur le marché de l’emploi.

Microsoft France et le ministère de la Ville ont signé ce matin une convention en faveur des jeunes des “quartiers prioritaires”, qui s’inscrit dans le cadre de la charte “Entreprises et Quartiers”.

Après avoir dédié un espace aux start-up en plein cœur de Paris (Spark), la branche française de Microsoft met en avant son programme d’accompagnement et de soutien à l’emploi des jeunes : YouthSpark.  Objectif : accompagner 300 000 jeunes en France sur 3 ans dans l’acquisition de compétences, d’outils et de réseau afin de faciliter leur insertion sur le marché de l’emploi.

La signature d’une convention “Entreprises et Quartier” permet de remettre en avant ce programme Microsoft en France. La cérémonie s’est déroulée dans les locaux de Spark situés en plein cœur du quartier Silicon Sentier de Paris, en présence du Ministre délégué chargé de la Ville, François Lamy et d’Alain Crozier, Président de Microsoft France.

“Les métiers du numérique sont des métiers d’égalité des chances, où l’on peut réussir même si on n’est pas doté de ce capital culturel ou social si souvent discriminant, où l’on peut s’épanouir alors même qu’on est mal à l’aise dans le système scolaire traditionnel”, a déclaré Alain Crozier.

Microsoft YouthSpark : un levier numérique pour l’employabilité des jeunes

A travers cette convention, Microsoft France compte lancer des actions spécifiques en direction des jeunes issus des quartiers prioritaires de la politique de la ville : sensibilisation aux métiers du numérique dans les quartiers, formation, et soutien aux entrepreneurs innovants issus des quartiers (programmes BizSpark, Accélérateur de Microsoft Ventures…).

YouthSpark sert aussi de levier pour susciter des vocations, acquérir des compétences (mise à disposition de modules gratuits d’e-learning et de logiciels). Une manière pour Microsoft de se rapprocher des acteurs institutionnels et du tissu associatif, tout en soutenant des initiatives sociales et numériques dans des domaines comme l’éducation (“classe immersive”), l’entrepreneuriat (YUMP Académie 93 pour Young Urban Movement Project, qui accompagne des porteurs de projets basés en Seine-Saint-Denis, soutien à PlaNet Finance avec le programme “Entreprendre en banlieue”), la formation (soutien à la Web@cadémie, programme Digigirlz pour les collégiennes) et plus globalement l’employabilité des jeunes.

La création du programme YouthSpark par Microsoft remonte à septembre 2012. Objectif affiché à l’époque : aider 300 millions de jeunes dans plus de 100 pays à acquérir les compétences, les outils et le réseau nécessaires à la révélation de leur potentiel à l’horizon 2015.

Quiz : Connaissez-vous les formations aux métiers de la high-tech ?

(Credit photo : Microsoft)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur