YouTube aurait bien mis le cap sur la rentabilité

Cloud

Selon TechCrunch.com, le chiffre d’affaires dégagé par YouTube pourrait s’élever à 1,3 milliard de dollars cette année, et à 1,7 milliard en 2012. Merci la publicité !

Tombé dans l’escarcelle de Google en 2006, qui avait alors déboursé la bagatelle de 1,6 milliards de dollars pour le racheter, YouTube aurait dégagé pour la première fois des bénéfices en 2010, devenant ainsi un site rentable pour la firme de Mountain View.

Mark Mahaney, analyste pour Citigroup Investment Research, estime que le chiffre d’affaires de YouTube s’est établi l’année dernière à quelques 825 millions de dollars, rapporte Techcrunch.com.

Ce chiffre d’affaires devrait continuer à grimper ces prochains mois. Mark Mahaney estime qu’il pourrait atteindre 1,3 milliard de dollars en 2011 et 1,7 milliard de dollars en 2012.

Une fois le partage de revenus établi, Google aurait touché, pour son compte, 544 millions de dollars en 2010, et ramasserait 1,1 milliard de dollars en 2012.

Ces revenus en constante progression seraient en partie dus aux recettes publicitaires engendrées par YouTube, avec des publicités s’affichant sur la plate-forme ou au sein des vidéos diffusées.

Ainsi, rapporte TechCrunch.com, 81% des vidéos faisant partie du Top 100 de YouTube intègreraient de la publicité, contre seulement 60% il y a encore un an.

Au-delà des vidéos amateurs, encore majoritaires sur le site, YouTube souhaite maintenant se tourner davantage vers la diffusion de contenus professionnels pour attirer de plus en plus d’annonceurs.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur