YouTube banni des écoles d’un Etat australien

Mobilité

Les images d’une agression filmée et diffusée sur YouTube ont bouleversé
l’Australie. L’Etat de Victoria a pris des mesures drastiques.

L’Etat de Victoria, en Australie, a décidé d’interdire l’accès à YouTube dans ses 1600 établissements scolaires à la suite d’une agression d’une extrême violence diffusée sur la plate-forme de partage vidéo.

L’attaque survenue à la fin de l’année dernière mettait en scène une dizaine d’adolescents brutalisant une jeune fille âgée de 17 ans atteinte de déficience mentale. Les agresseurs ont tenté de l’agresser sexuellement avant d’uriner sur elle et de mettre le feu à ses cheveux.

“Le gouvernement n’a jamais toléré l’intimidation dans les écoles et la méthode de la tolérance zéro s’applique au monde en ligne” a déclaré Jacinta Allan, la ministre de l’Education de la province de Victoria du Sud, ajoutant que tous les étudiants doivent avoir le droit d’apprendre dans un environnement sûr et encadré. “Ceci inclut le droit pour les étudiants d’avoir accès à un monde éducatif virtuel qui soit aussi sécurisé et productif que possible”, souligne-t-elle.

La National Society of Prevention of Cruelty to Children (NSPCC), une association britannique luttant pour le droit des enfants, a eu l’idée récemment de s’établir pour une durée de trois mois dans le monde-hôtel virtuel Habbo pour renforcer sa présence en ligne et, ainsi, lutter plus efficacement contre ce type d’agressions.

La NSPCC espère ainsi atteindre directement les enfants et faire passer son message anti-violences à l’école au travers d’une série d’activités et d’événements.

Traduction d’un article de Vnunet.com en date du 1er mars 2007


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur