YouTube vs Dailymotion : la bataille de l’expérience utilisateur

Apps mobilesMarketingMobilitéSocial Media
dailymotion-youtube-player
8 16

A moins de 24 heures d’intervalle, YouTube et Dailymotion ont annoncé la disponibilité générale d’une nouvelle version de leurs lecteurs vidéos respectifs.

YouTube et Dailymotion se rendent coup pour coup en matière d’expérience utilisateur.

Les deux concurrents sur le segment du streaming vidéo* ont annoncé, à moins de 24 heures d’intervalle, la disponibilité générale d’une nouvelle version de leurs players respectifs.

Passé dernièrement sous le contrôle de Vivendi, Dailymotion mise sur les options de personnalisation, dans la lignée d’une refonte graphique appliquée ces derniers mois à l’ensemble de la plate-forme.

Illustration côté utilisateur avec la possibilité de modifier la couleur du lecteur… et chez les partenaires, qui vont pouvoir apposer un logo sur leurs vidéos.

Outre des améliorations dans le partage social et la navigation au clavier, on recense la prise en charge de la 4K (ultra-haute définition, à 4096 pixels de large), du dongle Chromecast de Google et du protocole AirPlay pour la diffusion de contenu sans fil.

Dailymotion évoque aussi un player « plus léger » et « plus rapide », essentiellement lors du chargement des vidéos. L’implémentation du responsive design est par ailleurs finalisée, pour une adaptation automatique de l’interface à la taille de l’écran.

L’interface, justement, est dite « optimisée » pour les malvoyants et les malentendants, avec des options allant du sous titrage au « screen reader », c’est-à-dire la retranscription vocale – ou sur un afficheur braille – de ce qui s’affiche à l’écran.

Ce nouveau lecteur, que l’on pouvait tester en version bêta depuis le mois de mars, exploite toujours la technologie Flash en priorité. Si le plugin n’est pas installé, on bascule en HTML5.

YouTube joue la transparence

YouTube a opté pour l’inverse : depuis fin janvier, le HTML5 est utilisé par défaut sur les principaux navigateurs Web, avec à la clé une diffusion à grande échelle du codec VP9, qui divise par deux le débit de données nécessaire à la diffusion d’une vidéo.

La filiale de Google a surtout opté pour la transparence dans la dernière mise à jour de son player. La barre des contrôles apparaît désormais en surimpression lors de la consultation d’une vidéo. Elle n’est plus opaque et disparaît lorsque le pointeur glisse hors de la zone. Elle s’efface également quand la souris reste immobile pendant quelques secondes.

Certains utilisateurs restent circonspects face à ce choix, qui, en plus de provoquer un « effet de vignettage », ne permet plus de voir constamment certains éléments comme le progrès de la mise en cache d’une vidéo.

En bêta-test depuis le mois d’avril auprès d’un échantillon restreint d’internautes, ce nouveau player bénéficie aussi de quelques effets graphiques, par exemple sur l’animation du bouton lecture/pause.

Il s’assortit d’une application mobile annoncée lancée fin juillet avec trois onglets : Accueil pour parcourir des vidéos recommandées, Abonnements pour découvrir les dernières vidéos des chaînes et auteurs mis en favoris et Compte pour accéder à des données comme l’historique de visionnage et les listes de lecture.

A noter que l’application traite enfin proprement les vidéos captées en mode portrait, avec un smartphone tenu verticalement. L’affichage se fait sans bandes latérales.

* Dailymotion revendique 128 millions de visiteurs uniques par mois, pour 2,5 milliards de vidéos consultées. Google évoque plus d’un milliard de visiteurs uniques pour YouTube, le cabinet SimilarWeb s’arrêtant sur environ 15 milliards de vues.

Crédit photo : Thomas Pajot – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur