YouTube fédère un milliard de visiteurs uniques par mois

Régulations
youtube

La plate-forme vidéo YouTube, souvent considérée comme le deuxième outil de recherche dans le monde après le moteur Google, fédère désormais un milliard de visiteurs uniques par mois.

Souvent considéré comme le deuxième outil de recherche dans le monde après le moteur Google, YouTube fédère désormais un milliard d’utilisateurs par mois.

C’est 200 millions de plus qu’au dernier pointage réalisé en mai 2012, avec en prime 72 heures de vidéos téléversées chaque minute et plus de 4 milliards de vues par jour.

Quand bien même elle n’a pas encore le statut de mass media, la plate-forme vidéo, pupille de Google depuis 2006, s’impose progressivement comme le petit écran du Web, en tant que substitut à la télévision traditionnelle.

Sa sphère d’influence s’étend à mesure que les réseaux gagnent en qualité. Et le trafic mobile explose : en 2012, il a représenté 25% des visites, contre 6% deux ans auparavant.

Moteur d’une évolution des modes de consommation avec une multiplication des écrans, l’ère dite du “post-PC” a renforcé la visibilité de YouTube, sur des plates-formes comme l’Apple TV, les consoles Xbox et les terminaux Android.

Ultra-connectée, la “génération C” (18/35 ans) – et plus particulièrement les “Digital Natives” (jusqu’à 24 ans) – est particulièrement réceptive au concept.

En France, cette catégorie d’âge passe en moyenne 9 heures et 10 minutes par mois sur les plates-formes vidéo en ligne.

Premier au palmarès YouTube est devenu le théâtre de nombreux buzz, comme la chute libre de Felix Baumgartner ou le clip Gangnam Style du DJ coréen Psy, qui a passé le milliard et demi de vues à l’échelle du Globe.

Google cherche désormais à consolider le modèle économique au-delà de la publicité. Un bouquet de chaînes payantes serait en préparation, sur le principe d’un abonnement mensuel de 1 à 5 dollars, avec 55% des revenus reversés aux éditeurs de contenus.

Il n’est pas exclu que la stratégie s’élargisse à terme aux retransmissions en direct, régies par un système de paiement à l’acte (“pay-per-view”).

YouTube pourrait même bientôt servir de relais pour une offre de streaming musical, avec dans la boucle des partenaires qui gagnent pour certains plus de 100 000 dollars par an.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : incollable sur YouTube ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur