YouTube Go s’adapte aux limites des réseaux mobiles des pays émergents

Apps mobilesMarketingMobilitéSocial Media
4 4

Google dévoile YouTube Go en Inde pour que l’usage de l’application vidéo soit le plus fluide possible, même en cas d’accès limité aux réseaux mobiles.

YouTube mise sur les pays en voie de développement. Au nom de la quête du prochain milliard d’utilisateurs tout comme Facebook. Dernière initiative recensée dans ce sens : le lancement de la déclinaison YouTube Go en Inde.

Avec 730 millions d’individus qui seront connectés à Internet d’ici 2020, l’Inde attise les convoitises. De surcroît, le pays est d’ores et déjà « mobile-centric » alors que la migration vers l’ère post-PC est en cours dans les pays développés.

La plateforme de partage vidéos sur mobile a été entièrement repensée pour qu’elle soit adaptée aux spécificités locales, précise une contribution blog officielle.

Dans cette optique, des ingénieurs, des designers et des chercheurs de YouTube (propriété de Google) ont parcouru le pays entier. Il s’agissait de trouver des idées et d’en tester concrètement certaines dans 15 villes.

En quête de réponses, Google a sculpté une application combinant streaming de vidéos et problématiques d’infrastructures mobiles défaillantes.

L’application YouTube Go permet ainsi d’exploiter le service vidéo depuis un terminal Android avec une simple connectivité 2G. L’utilisateur peut également épargner de la consommation de données sur son forfait mobile.

Pour fonctionner sans réseau, le tour de passe-passe consiste à permettre aux utilisateurs d’enregistrer (dans le sens « downloader ») les vidéos au préalable. Le choix de la définition avec usage data spécifié est aussi proposé à la fois pour le streaming et la sauvegarde.

Au-delà de sa propension à fonctionner avec un débit rachitique voire inexistant, YouTube Go offre également un visage social. En effet, ses utilisateurs peuvent s’échanger, lorsqu’ils sont situés à proximité les uns des autres, des vidéos préalablement téléchargées.

Pour ce faire, l’application exploite la connexion Wi-Fi ad hoc entre smartphones baptisée « Wi-Fi Direct ». De quoi assurer un débit conséquent, contrairement au Bluetooth.

En 2014, YouTube avait déjà balisé la voie avec YouTube Offline. Plus récemment, c’est Smart Offline qui était déployée. Un dispositif qui permet de programmer les sauvegardes de vidéos afin d’éviter les pics de congestion réseau.

Parallèlement, la plateforme Google Station assurant du Wi-Fi véloce dans les lieux publics a été déployée.

Google prévoit de déployer YouTube Go progressivement en Inde durant les prochains mois. Il s’agit de récupérer un maximum de retour d’information avec un lancement plus global prévu l’an prochain.

(Crédit photo : @Google)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur