JO Londres : YouTube en compétition dans la discipline streaming vidéo

Régulations
Jeux Olympiques paris sportifs - BIG

Du 27 juillet au 12 août prochains, 64 pays d’Afrique et d’Asie vont pouvoir suivre les Jeux d’été de Londres en direct sur YouTube, via la chaîne officielle du Comité International Olympique.

Aux premières loges des Jeux olympiques de Londres en qualité de prestataire technique impliqué dans la retransmission audiovisuelle des épreuves, YouTube diffusera, du 27 juillet au 12 août prochains, quelque 2200 heures de direct en haute définition dans 64 contrées d’Afrique et d’Asie.

Les flux seront accessibles en streaming, à la fois par le canal Web et grâce aux applications mobiles dérivées, via la chaîne officielle du Comité International Olympique (CIO), à raison d’une plage horaire fixe, de 9h à 23h (GMT), tous les jours.

S’y adjoindra un canal généraliste dédié au relais de l’information (programme des compétitions, résultats, etc.) en continu.

Les pays concernés (la Chine s’affiche au rang des abonnés absents) disposent généralement d’un réseau télévisuel aux capacités insuffisantes pour proposer un accès optimal à du contenu de qualité.

A cet égard, les partenaires du CIO ne s’y sont pas manifestés à l’occasion des divers appels à candidatures, laissant le champ libre aux initiatives telle celle de Google, détenteur de la plate-forme YouTube depuis 2006.

Les sommes engagées dans la démarche restent cependant à la discrétion des seules parties signataires de l’accord. Mais il est fort probable qu’elles atteignent des proportions non négligeables.

A titre d’exemple, l’Américain NBC (groupe Comcast) a mis sur la table plus de 2 milliards de dollars pour obtenir, à l’échelle des Etats-Unis, l’exclusivité de diffusion des olympiades de Vancouver 2010 et Londres 2012.

Cet investissement inclut notamment un partenariat avec YouTube, dont le lecteur vidéo sera intégré au site Web nbcolympics.com pour y proposer plus de 3000 heures de direct accessibles aux abonnés câble ou satellite.

Après les films et séries en HD, Google touche aux événements sportifs pour enrichir son écosystème de streaming et en renforcer la compétitivité après sept ans d’exercice, non seulement face aux chaînes télévisées, mais aussi vis-à-vis de la vidéo à la demande (VoD).

Crédit image : © Richard – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur