YouTube Kids vise les très jeunes consommateurs de vidéos

Apps mobilesMobilité

YouTube a décliné son offre vidéos pour les enfants sous forme d’une application disponible aux Etats-Unis sur iOS et Android.

Havre de paix au pays des YouTubers ? L’application  YouTube Kids est censé s’adresser aux enfants, tout en rassurant les parents.

Alors que le meilleur du contenu côtoie souvent le pire sur la plateforme vidéos de Google, la version Kids garantit un espace clos où nos chères têtes blondes peuvent surfer sur la plate-forme sans risquer de tomber sur du contenu inapproprié. Même si, en théorie, YouTube dispose d’un mode Safety pour extraire les contenus inappropriés.

Afin de séduire les plus jeunes, YouTube Kids offre une interface minimaliste avec quatre boutons : séries et émissions TV, musiques, explorer et apprendre, ainsi que 8 chaînes.

Pour rassurer les parents, cet espace de confiance propose ainsi des programmes éducatifs mais aussi des émissions cultes aux Etats-Unis, comme “Rue Sésame”.

Rien de vraiment novateur puisque ce contenu est souvent déjà disponible sur YouTube et qu’il existe déjà une version spécifique avec une programmation à vocation pédagogique dans un cadre scolaire (avec YouTube EDU).

Les parents ont toujours leur mot à dire puisqu’ils peuvent limiter la durée d’utilisation. La recherche adopte un filtrage qui écarte d’office certains mots tels que “sex”. L’enfant est alors invité à effectuer une nouvelle recherche.

Pour l’heure, YouTube Kids est uniquement disponible aux Etats-Unis sur les plates-formes App Store (iOS) et Play Store (Android), précise la contribution blog officielle.

Gratuite, elle ne diffuse pas encore de publicité. Cela ne devrait toutefois pas tarder même si se tourner vers les plus jeunes est aussi un enjeu stratégique. Il s’agit en effet d’habituer les enfants aux services de Google (ici YouTube dans sa déclinaison Kids) pour qu’ils deviennent ensuite fervents utilisateurs des services de la société.

En segmentant son audience (un milliard de visiteurs uniques par mois et 6 milliards de vidéos visionnées par mois), YouTube pourrait aussi mieux la cibler et valoriser la publicité diffusée, si d’aventures elle débarque sur ce nouvel espace.

Comment cibler les enfants sur le Net avec du contenu vidéo  ?

Une telle stratégie prévaut dans le monde IT depuis plusieurs années. Ainsi Dailymotion (propriété d’Orange) propose depuis quelques années sa chaîne Kids qui diffuse exclusivement des dessins animés et des émissions pour les plus jeunes.

Fin janvier 2015, Twitter s’est également ostensiblement tourné vers ce public en lançant Vine Kids sur lequel les enfants peuvent accéder à un contenu approprié sélectionné spécifiquement par l’application de partage de vidéos.

Facebook aimerait également s’adresser aux moins de 13 ans. Rappelons qu’aux Etats-Unis, un enfant de moins de 13 ans doit, en théorie, se voir refuser la création d’un quelconque compte sur Internet.

Cibler les plus jeunes, tel semble être le nouveau cheval de bataille de Google qui a récemment fait l’acquisition de Launchpad Toys, une start-up qui propose des applications mobiles pour les plus jeunes, telle celle à réalité augmentée baptisée TeleStory.

La firme Internet de Mountain View a également collaboré avec Mattel, le numéro un mondial du jouet, afin de lancer une nouvelle version ancrée dans la réalité virtuelle du casque View-Master.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur