YouTube multiplie l’offre de chaînes pros

MarketingPublicité
youtube - video - slow motion

YouTube attire une audience énorme mais peine à la rentabiliser. Pour attirer les annonceurs, elle leur présente ce soir de nouvelles chaînes professionnelles.

Google organise ce soir un évènement nommé YouTube Brandcast, au Beacon Theater de New York.

Plus d’un millier de représentants d’annonceurs et d’agences de communication sont attendus.

La plate-forme Web y présentera la centaine de nouvelles chaînes YouTube professionnelles créées depuis octobre 2011 sous son patronage.

Cette soirée et ces nouvelles chaines répondent à une problématique de revenus.

YouTube compte 800 millions de visiteurs uniques chaque mois, mais ne génèrerait qu’un chiffre d’affaires situé entre 2 à 3 milliards de dollars par an.

En cause : les annonceurs les plus riches ne veulent pas promouvoir leurs marques sur des “vidéos de chats sur un skateboard“, explique Brian Wieser, analyste pour le Pivotal Research Group cité par le Hindustan Time.

Le Hollywood Reporter cite Toby Gabriner, Président de la place de marché pour la publicité vidéo Adap.tv, qui explique que ces vidéos amateurs n’arrivent pas à générer plus de 10 dollars par millier de vues (CPM).

Des vidéos professionnelles réparties par thèmes précis, facilement vendables aux annonceurs et à des sponsors, commanderaient des CPM “proche des 20 dollars pour des contenus originaux” assure-t-il.

C’est pourquoi, depuis octobre 2011, Google s’est associé avec une centaine de créateurs de contenus professionnels, dont Rupert Murdoch, Madonna, Tony Hawk ou Felicia Day, pour créer de nouvelles chaînes YouTube thématiques.

60 sont déjà opérationnelles, et leur nombre devrait atteindre la centaine avant la fin de l’année.

Chacune de ces chaines est créée sous forme d’une co-entreprise entre Google et les éditeurs.

La firme Internet de Mountain View investit jusqu’à 5 millions de dollars dans chaque joint-venture, et en retour conservera tous les revenus publicitaires générés jusqu’à retour sur investissement.

Ensuite, les contrats prévoiraient que les revenus soient partagés entre les associés, les éditeurs en conservant plus de la moitié.

Plus de 100 millions de dollars ont déjà été investis par Google dans ces projets de chaînes pros sur YouTube.

Logo : crédit : http://www.google.com/logos


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur