YouTube place des publicités vidéo façon AdWords

Mobilité

Dans ses efforts de monétiser la plate-forme vidéos, Google lance une nouvele initiative “ep-pub” sur les traces de son système phare de liens sponsorisés.

Google lance des publicités vidéo sur YouTube selon le principe des AdWords. Pourquoi ne pas y avoir pensé plus tôt? Google avance à tâtons lorsqu’il s’agit de YouTube, une plate-forme de stockage et de partages de vidéo rachetée il y a deux ans pour 1,6 milliards de dollars, mais qui effraie toujours les annonceurs.

Les publicités apparaîtront sur la partie gauche du site, aux côtés des résultats de recherche de vidéos. Les vidéos sponsorisées seront identifiables en fonction de leur positionnement sur la page, ainsi que par leur apparence : une image accompagnée d’un petit texte.

La nouvelle fonctionnalité s’adresse aux annonceurs mais aussi aux réalisateurs ou producteurs qui veulent promouvoir leur film. Le principe de ces annonces vidéo est similaire à celui des annonces-textes AdWords qui apparaissent sur les pages de résulats de recherche sur Google.

Les annonceurs paient Google en fonction du nombre de clics que leur publicité a généré. Ils sont libres de déterminer le prix qu’ils souhaitent payer. Mais Google hiérarchise leur annonce notamment en fonction des enchères : plus ils paient cher, plus Google les valorise. Mais le moteur de recherche prend aussi en considération la pertinence de l’annonce en fonction du mot-clé recherché par l’internaute.

“Un adolescent de 17 ans qui regarde un chien faisant du skateboard”

Selon les données de ComScore en septembre, YouTube est la troisième plate-forme de recherches sur le Web, après Google et Yahoo, selon des chiffres de septembre. Il est donc plus qu’opportun pour Google d’essayer de monétiser son acquisition.

Des publicités se trouvent toutefois déjà sur certaines vidéos sur YouTube. Le mois dernier, des bandeaux sont apparus au bas et/ou en haut des vidéos, avec des liens “cliquer pour acheter” vers des sites comme iTunes ou Amazon.

Mais, lors d’une conférence téléphonique avec la presse, Google s’est dit conscient de la méfiance des annonceurs. “Il y a cette idée reçue selon laquelle l’audience de YouTube, c’est votre adolescent de 17 ans qui regarde un chien faisant du skateboard”, a plaisanté Tracy Chan, manager de produit chez Google. Et les idées reçues ont la vie dure…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur