YouTube sur Windows Phone : machine arrière toute pour Microsoft

CloudMobilitéOS mobiles
logo-youtube

En raison de divergences avec Google, Microsoft doit se contenter d’une version mobile basique de l’application YouTube sur Windows Phone.

Microsoft ramène l’application YouTube pour Windows Phone conçue par ses soins vers le plus basique des fonctionnements : une version web introduite il y a trois ans.

Comment expliquer ce retour en arrière ?

C’est le troisième épisode de la saga guerrière entre Microsoft et Google autour de l’application mobile dédiée au service vidéo, très populaire, quel que soit l’OS.

Faute de consensus, Microsoft se contente d’un service minimum YouTube via Windows Phone après réactualisation. Du downgrade en quelque sorte.

Impossible de savoir si ce retour en arrière est temporaire ou s’il sonne comme un véritable abandon de la part de Microsoft dans le bras de fer engagé avec Google.

Il faut remettre ce dernier épisode dans le contexte conflictuel : Google se refusait obstinément à réaliser un portage de l’application YouTube pour Windows Phone, arguant d’un manque de popularité de l’OS mobile de Microsoft.

Alors Microsoft a cherché à concevoir sa propre application riche de YouTube pour les détenteurs de terminaux sous Windows Phone.

Problèmes : l’application “YouTube by Microsoft” bloquait l’affichage de la publicité (la principale ressource financière de Google) et permettait de télécharger les vidéos, ce qui posait des soucis de droit d’auteur.

Inacceptable pour Google qui ne veut plus voir cette ersatz d’application dans le Windows Phone Store.

Les deux groupes s’étaient alors mis d’accord pour développer une nouvelle mouture respectant les conditions d’utilisation imposée par Google.

Mais Google exigeait que Microsoft se soumette au HTML5 (bien que les propres applications de YouTube, développées par Google pour les environnements Android et iOS,  s’appuient sur un code natif dépassant ce stade, comme le souligne The Verge).

Cela s’est révélé un exercice compliqué en termes de développement.

Entre les restrictions imposées par les API mis à disposition par YouTube et celles encadrant Windows Phone, il était compliqué pour Microsoft de se soumettre aux conditions imposées par Google.

De son côté, Microsoft avait exposé son irritation vis-à-vis des “limites d’ouverture de Google” dans une contribution blog datée du 15 août.

Finalement, la seconde application “YouTube by Microsoft” s’est elle aussi vu bloquée par le groupe Internet.

Derrière ce duel se cache un enjeu stratégique : l’attractivité de YouTube et sa popularité sur les terminaux mobiles.

Et Google préfère privilégier son bastion Android et le populaire iOS sans baisser la garde vis-à-vis de Windows Phone…

——–Quiz——–

Etes-vous incollable sur YouTube ?

———————-

Crédit image : Youtube / Google


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur