Zalando : une bonne dynamique globale et un petit signal en France

E-commerceMarketing
zalando-resultats-S1-2016
4 4

Résultats S1 2016 : L’e-commerçant européen Zalando (mode et chaussures) se montre confiant pour le business. Il s’intéresse à une start-up parisienne : Le New Black.

Zalando, un groupe allemand qui exploite un réseau européen de sites marchands (chaussures, vêtements et articles de sport), affiche un chiffre d’affaires semestriel de 1,71 milliard d’euros, en hausse de 24,4% par rapport à la même période l’an passé.

Le groupe e-commerce, installé à Berlin, réalise 52% de son business dans trois pays : Allemagne, Autriche et Suisse. Sachant qu’il est présent sur 15 marchés en Europe (dont la France) avec un effectif dépassant désormais 10 000 personnes (dont 1340 techniciens ou ingénieurs IT).

Son résultat d’exploitation (EBIT ajusté) semestriel dépasse désormais les 100 millions d’euros, contre 60 millions sur le premier semestre 2015.

Selon Zalando, la montée en puissance des ventes a permis d’améliorer la rentabilité, malgré les investissements consentis dans l’informatique, la logistique et le marketing. D’ici la fin de l’année, le groupe Internet marchand prévoit une hausse globale de son chiffre d’affaires dans une fourchette de 20 à 25%.

Il revendique une base de 18,8 millions de clients actifs (ayant procédé au moins une fois à un achat sur les 12 derniers mois) et 17,5 millions de commandes sur la première partie de l’année. Le nombre moyen de produits commandés par client est de 3,3 à fin juin 2016 (contre 2,9 à fin juin 2015). Les visites sur les terminaux mobiles (apps ou sites mobiles) jouent un rôle primordial pour attirer le client sur Zalando. Le trafic provient à presque 65% de terminaux mobiles (tablettes et smartphones).

Zalando poursuit la construction de son nouveau hub logistique à Lahr (sud de l’Allemagne). Après avoir mené les premiers tests, il devrait être opérationnel dans le courant de l’automne. Début 2016, le groupe a également démarré l’exploitation de son premier centre logistique hors de son marché domestique. Il est situé en Italie à Stradella (Sud de Milan). Lorsque le site de Lahr sera opérationnel, Zalando pourra compter sur quatre centres logistiques.

Intérêt pour une start-up parisienne

Selon Reuters, le Brexit n’a pas de répercussion sur le business de l’enseigne e-marchande. Zalando est présent en Angleterre depuis 2011. « Nous continuons de considérer le Royaume-Uni comme un marché potentiel très attractif », selon Rubin Ritter, membre du conseil d’administration du groupe e-commerce. Et ce, malgré la dépréciation de la livre sterling liée au Brexit.

Sur le premier semestre 2016, Zalando a consenti un budget de 30 millions d’euros pour des opérations de croissance externe. Il a acquis Tradebyte, du nom d’un éditeur logiciel allemand qui permet aux retailers de la mode de renforcer ses liens avec la marketplace de l’enseigne e-marchande. L’app mobile de shopping Amaze a également basculé dans le giron du groupe.

Derniers mouvements recensés dans le cadre de positions minoritaires : Zalando s’est renforcé dans Anatwine (UK) et Le New Black (Paris, France) qui sont positionnées comme des plateformes BtoB e-commerce. Cette dernière start-up a été créée en 2009 par Vidya Narine et Bernard Coulombel pour développer une solution e-business dans la vente de gros rapprochant les marques et les marchands.

(Crédit photo : Zalando)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur