Zéro Forfait surfe sur la déferlante Samsung Galaxy S3

Régulations
Samsung Galaxy SIII interface

Zéro Forfait tient son nouvel argument marketing : le Samsung Galaxy S3, affiché à 0 euro en conjonction avec un forfait à partir de 4,99 euros par mois… mais gare à l’aubaine derrière laquelle se dissimulent des conditions draconiennes.

Un Samsung Galaxy S3 à 0 euro, assurance incluse, le tout réservé aux 1000 clients les plus prompts à en effectuer la demande. C’est signé Zéro Forfait alors que le nouveau smartphone vient à peine d’arriver sur le marché français.

Après trois ans d’activité sur le réseau de SFR, l’opérateur mobile virtuel (MVNO), qui revendique 90 000 clients, cherche à faire du bruit pour casser les prix.

Une affaire à saisir ? Derrière cet argument marketing se cache plutôt d’un chausse-trape.

Les conditions préalables à l’acquisition du Samsung Galaxy SIII sont légion et pour le moins draconiennes : la ristourne ne s’applique qu’en conjonction avec un service de leasing, soit la location du téléphone à longue durée avec proposition d’achat.

Le souscripteur s’engage dans un crédit-bail sur le long terme, en l’occurrence deux ans, à raison de 35 euros par mois, soit 840 euros sur la période.

Malgré l’inclusion d’une assurance en cas de perte ou de vol du terminal, le gain est nul, alors qu’un Galaxy S3 nu, débloqué, se trouve à 629 euros en moyenne, voire moins de 600 euros chez certains revendeurs en ligne.

Passé cet accroc, Zéro Forfait adopte en parallèle la facturation évolutive, avec un forfait qui s’adapte à la consommation du mobinaute, arrondie par excès selon cinq paliers définis.

L’abonné paie peu ou prou pour ce qu’il a réellement utilisé.

Une formule inspirée de celle qu’a adoptée de longue date l’opérateur mobile virtuel Prixtel, pionnier en la matière.

L’échelle tarifaire débute ainsi à 4,99 euros pour 1 heure d’appels, 100 SMS et 100 Mo de données et atteint les 24,99 euros pour 24 heures, 5000 textos et de la data à 2000 Mo.

Le tout sans engagement, mais à des années-lumière du standard qu’a imposé Free Mobile, soit 3 Go de fair use pour l’Internet et l’illimité… dont il n’est pas question chez Zéro Forfait.

Sous la houlette de son P-DG Patrick Gentemann, le MVNO a d’autres perspectives dans son escarcelle.

En premier lieu, se tourner vers la distribution physique et tenter à cet égard l’implémentation dans quelque 600 boutiques indépendantes d’ici la fin de l’année.

Zero Forfait Samsung Galaxy S3


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur