ZTE Blade V7 Lite : le rapport qualité / prix encore repoussé

MobilitéSmartphones
2 2

ZTE étoffe sa gamme Blade avec un modèle haut de gamme répondant au nom de ZTE Blade V7 Lite. Châssis métal et capteur d’empreintes digitales atterrissent ainsi dans un smartphone à moins de 200 euros.

Le ZTE Blade V7 Lite est désormais commercialisé en France. Le fabricant chinois met en avant son châssis métal et l’aspect sécurisé grâce au capteur biométrique. Une incursion singulière et notable sur un terminal proposé à 169,90 euros TTC par certaines enseignes partenaires de la marque.

Présenté à l’occasion du dernier Mobile World Congress, le nouveau terminal d’entrée de gamme de ZTE étoffe sa gamme Blade. ZTE de souligner que fin 2015, plus de 30 millions de smartphones de cette gamme avaient été livrés dans une cinquantaine de pays.

Côté SoC (System on Chip), ZTE a opté pour la puce de milieu de gamme MTK6735P de Mediatek. Elle intègre un processeur doté de 4 coeurs Cortex-A53 cadencés jusqu’à 1 GHz, associé à 2 Go de mémoire vive. Pas de quoi mettre à genou les moulinettes à benchmark. Mais, cela serait, selon le fabricant, suffisant pour assurer une expérience utilisateur de qualité, même en multitâche.

Cette expérience se fera via un écran 2,5 D (c’est-à-dire à bords légèrement incurvés) de 5 pouces défini en 720p (soit 1280 par 720 pixels), l’une des rares concessions côté spécifications.

En plus du châssis métal, ZTE a joué la carte de la finesse avec une épaisseur réduite à 3,5 mm sur son bord le plus fin (et 7,9 mm pour la partie la plus épaisse). De quoi améliorer la préhension à une main, autre argument mis en avant avec cet appareil très compact (encombrement de 143,8 par 70,2 mm et poids de 129,6 grammes).

De manière classique désormais, on trouve un APN avec capteur de 13 mégapixels (avec autofocus et flash LED) et un autre en façade avec capteur de 8 mégapixels et flash LED également. De quoi ravir les aficionados de selfies.

La connectivité n’est pas laissée sur le carreau avec le support de la 4G LTE dans toutes les bandes (800 MHz compris) et du Wi-Fi 802.11b/g/n (pas de ac donc).

L’ensemble est alimenté par une batterie de 2500 mAh, en adéquation avec la taille (et la définition) d’écran ainsi que la puce mobile et sa fréquence max.

Autre fait notable : l’appareil évolue d’emblée sous Android 6.0 Marshmallow, à l’instar de l’Honor 5C signé Huawei qui vient se positionner en concurrence frontale avec le Blade V7 Lite.

Ultra-dynamique, le secteur des smartphones d’entrée et de milieu de gamme l’est incontestablement. Avec le Blade Z7 Lite, ZTE repousse encore un peu plus le rapport qualité / prix. Réservés jusqu’à présent à des smartphones plus onéreux, le capteur d’empreintes digitales et la finition châssis métal devraient permettre au terminal de ZTE de se faire une place au soleil dans un secteur très concurrentiel.

ZTE_Blade_V7_Lite_a

Crédit image : ZTE


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur