Zynga apporte la dernière touche à son réseau social dédié aux joueurs

Marketing
Zynga licencie

Zynga concrétise ses velléités d’émancipation vis-à-vis de Facebook et s’apprête à mettre sur pied son propre réseau social dédié aux joueurs.

Zynga aspire à prendre ses distances vis-à-vis de Facebook. Le géant du social gaming va inaugurer sa propre plate-forme communautaire baptisée “Zynga with Friends” et destinée en premier lieu aux joueurs, avec une forte tendance vers les plates-formes mobiles.

Les premières allusions en ce sens remontent au mois de mars. Avait alors transparu une volonté d’émancipation, sans toutefois qu’il fût question d’un divorce. Zynga envisageait davantage de jouer la complémentarité avec les services de Facebook.

Ces prétentions sont toujours d’actualité, alors que la plupart des 150 millions d’utilisateurs mensuels que compte Zynga au pointage de fin mai proviennent du réseau social de Mark Zuckerberg, qui aurait lui-même tiré de cette alliance 15% de ses revenus au premier trimestre 2012.

Au regard de cette interdépendance, la collaboration entre les deux parties se poursuit pour l’heure, mais il se dessine une fracture, comme le souligne Reuters.

Après cinq ans d’exercice, Zynga passe ainsi à la vitesse supérieure et met à disposition des développeurs des API ouvertes qui leur permettront de créer des jeux sans passer par Facebook.

Quant à la plate-forme Zynga with Friends, elle sera accessible sur le Web et via des applications mobiles (Android, iOS).

Les casual gamers s’y rencontreront par affinités. Ils pourront organiser des tournois, maintenir des tableaux de marque, définir des profils, créer des alliances… le tout sur des titres populaires tels CityVille ou Words With Friends.

De nouveaux jeux devraient voir le jour à intervalle régulier. Il est notamment question d’un Farmville 2. Mais ce pep suffira-t-il à regagner la confiance des investisseurs ?

Valorisé à 7 milliards de dollars lors de son introduction en Bourse au mois de décembre et fort d’un pic à 10 milliards de dollars en février, Zynga n’est plus coté qu’à 1,23 milliard de dollars.

Son action, qui a un temps tutoyé les 15 dollars, s’est sensiblement essoufflée pour se stabiliser aux alentours des 5 dollars.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur