Bientôt les périphériques d’odeur ?

Mobilité

Le multimédia ne s’arrête pas à la vue et à l’ouïe. L’odorat mérite aussi que les programmeurs s’y intéressent. NCR d’une part et DigiScents de l’autre vont bientôt vendre des solutions permettant de sentir ce que l’on voit à l’écran.

C’est tout d’abord DigiScents, dont nous vous présentions le procédé iSmell il y a quelques mois (voir édition du 18 octobre 1999), qui lèvera le voile sur son kit de développement la semaine prochaine à la Game Developers Conference. Ce kit est destiné aux programmeurs de jeux pour intégrer des « routines d’odeurs » dans leurs futurs titres. Le but pour DigiScents est toujours d’imposer sa technologie ScentStream comme standard de diffusion des odeurs sur le Net.

Face à DigiScents, NCR et Aerome possèdent une technologie concurrente mais concourrant au même but : l’illusion olfactive. Ces deux sociétés présentaient conjointement à Hanovre, lors du Cebit, un kiosque Internet intégrant un diffuseur d’odeurs. Destinée aux commerçants, cette solution est parfaitement opérationnelle mais reste pour l’instant à l’état de produit de démonstration. NCR souhaite néanmoins procéder à sa commercialisation très prochainement.

Pour en savoir plus :

* le site de DigiScents

* le site d’Aerome


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur