AWS mise sur les boutons programmables pour activer le réflexe IoT

Cloud

Avec l’offre IoT 1-Click, lancée en version préliminaire, AWS fait évoluer la gamme de boutons programmables connectés à son cloud.

Découvrir le potentiel de l’Internet des objets ? Il y a désormais des boutons pour ça.

AWS avait tenu ce discours aux développeurs lors de la conférence re:Invent 2015. Y avaient été présentés les « IoT Buttons », inscrits dans la continuité des « Dash Buttons » lancés quelques mois plus tôt pour faciliter les commandes de produits sur Amazon.

Un an plus tard, un pas était fait en direction des entreprises, avec une offre « IoT Button Enterprise » permettant l’achat en volume de ces boutons programmables, personnalisés et préconfigurés pour se connecter au cloud AWS.

Ladite offre n’est, depuis peu, plus accessible aux nouveaux clients, redirigés vers le prochain étage de la fusée : IoT 1-Click.

Dévoilé à re:Invent 2017, le service vient d’être lancé en version préliminaire, dans sept zones de disponibilité AWS, dont le datacenter français. Il prend la suite du programme IoT Button Enterprise, dont AWS abandonnera progressivement la prise en charge*.

L’objectif reste le même : faciliter la mise en œuvre d’un parc IoT en permettant à de simples appareils de déclencher – notamment par le biais de fonctions AWS Lambda – des actions spécifiques : verrouillage d’une porte, appel d’un service d’assistance technique…

Recherche partenaires

Par « simples appareils » s’entendent typiquement les boutons, mais aussi les capteurs de température, les lecteurs de cartes ou encore les dispositifs de suivi de ressources.

En l’état, seuls deux appareils sont signalés comme compatibles, c’est-à-dire provisionnés avec les informations d’identification adéquates (certificats X.509) pour pouvoir se connecter au cloud AWS dès le démarrage.

D’un côté, un bouton AWS connecté en Wi-Fi. De l’autre, un bouton qui fonctionne exclusivement aux États-Unis, sur le réseau cellulaire IoT d’AT&T. Tous deux prennent en charge les clics simples, doubles et longs, avec une autonomie annoncée entre 1 500 et 2 000 clics.

boutons-aws-iot

La mise en place se fait sur la console AWS ou par l’intermédiaire d’applications mobiles (Android, iOS). Elle est basée sur une logique de projets qui organisent les périphériques essentiellement selon leur fonction et leur emplacement.

L’entreprise peut faire la passerelle avec ses propres fonctions Lambda – faisant éventuellement appel à d’autres services AWS – ou en utiliser des prédéfinies (envoi d’e-mails et de SMS).

aws-console-iot

Accessible gratuitement en version préliminaire, le service proposera ensuite une tarification de base à 0,25 dollar mensuel par périphérique actif (hors éventuel usage d’autres outils AWS). Chaque bouton ne fonctionnera que dans la zone de disponibilité à laquelle il sera associé.

AWS mentionne un cas d’usage chez M3 Health. Le groupe pharmaceutique a créé un canal de mise en relation de ses équipes avec les prestataires de soins en installant, chez ces derniers, des IoT Buttons.

m3-health-ping

* Les boutons et fonctions Lambda exploités dans le cadre du programme IoT Button Enterprise « continueront à fonctionner et seront pris en charge […] jusqu’à un an à partir de la date de signature de l’accord contractuel initial », affirme AWS.

Crédit illustrations : Amazon Web Services