Categories: CloudM2MRéseaux

Le Bluetooth SIG allume la Mesh de l’Internet des objets

Les spécifications du Bluetooth Mesh viennent d’être publiées.

La nouvelle fonction de « réseau maillé » est associée au Bluetooth LE (Low Energy) pour développer l’approche Internet des objets (IoT) . Ce qui devrait favoriser l’exploitation du protocole de communication sans fil standardisé de se faire une place dans ce segment porteur.

Elle a vocation à faire émerger des réseaux larges d’appareils connectés ou des systèmes de capteurs exploités à grande échelle et d’assurer la communication automatisée de plusieurs dizaines voire de milliers de machines

« En ajoutant un support pour les réseaux maillés, la communauté Bluetooth continue d’avoir une longue expérience en matière d’innovation afin d’aider les marchés nouveaux et émergents à se développer« , a déclaré Mark Powell, directeur exécutif du  Bluetooth Special Interest Group (SIG), cité dans le communiqué.

« De la même manière que le marché des appareils connectés a connu une croissance rapide après l’introduction de Bluetooth Low Energy, nous pensons que les réseaux de maillage peuvent jouer un rôle essentiel pour aider les marchés de pointe, comme l’automatisation  pour les bâtiments connectés, les réseaux de capteurs sans fil, à tendre vers une croissance plus rapide. »

Les spécifications du Bluetooth Mesh et le support nécessaire sont disponibles sur le site Web de l’organisation qui défend les intérêts de la norme de communication sans fil.

Pour développer les communications longue distance, le concept de réseau maillé permet de basculer les données appareil par appareil situés à proximité. Résultat : la consommation électrique reste contenue, ce qui est l’apanage du BLE.

Il faut généralement compter sur une période de 6 mois pour que de nouvelles spécifications soient intégrées dans des produits hardware finis. Ainsi,  le Bluetooth 5 avait été annoncé en juin 2016. Il est supporté par le Samsung Galaxy S8 (présenté en mars et sorti en avril).

Le Bluetooth Mesh devrait, lui, apparaître plus rapidement sur le marché puisqu’il ne nécessite qu’une mise à jour logicielle.

28 milliards d’objets ou capteurs IoT devraient être déployés d’ici 2020 dans le monde (selon une évaluation retenue par la Harvard Business Review).

Recent Posts

One Outlook : le plan de Microsoft pour unifier sa messagerie

Quelle forme prendra la stratégie One Outlook de Microsoft ? Un élément de réponse émerge…

1 semaine ago

Méthodes agiles : quels métiers sont les mieux rémunérés ?

Développeur, product owner ou scrum master... Quelles sont les rémunérations proposées aux professionnels des méthodes…

1 semaine ago

Certifications : gros changements chez Microsoft

Microsoft fait évoluer ses processus de certification. Le renouvellement pourra bientôt se faire en ligne,…

4 semaines ago

Cloud : qui s’impose dans les bases de données

Le segment des bases de données as a service - aussi appelées SGBD cloud managés…

1 mois ago

Flash Player : comment Adobe prépare l’extension du support

Fin 2020, c'en sera terminé du support de Flash Player... par Adobe. HARMAN reprendra le…

1 mois ago

Excel : vers une création plus simple des fonctions personnalisées

Microsoft ouvre aux bêtatesteurs d'Excel la possibilité de créer des fonctions personnalisées en utilisant le…

1 mois ago