Câble cuivre d’Alcatel, une croissance de 10%

Mobilité
Information - news

Les activités « câble » cuivre d’Alcatel connaissent une progression de l’ordre de 5 à 10 % par an. Malgré cette forte croissance, la fibre optique continue à gagner du terrain sur le cuivre.

Alcatel, qui doit lancer en Bourse ses activités câble concernant les réseaux locaux d’ici à la fin de l’année, estime que la croissance de son marché câble en cuivre augmente de près de 10 % par an. Cette très forte croissance, aux dires de Patrick Barth, directeur de l’activité « cabling solution » pour Alcatel serait liée au développement de l’informatique en général et d’Internet en particulier. « 80 % des câbles de bureau sont des câbles de communication. Il y a 20 ans, ce chiffre était ramené à 5 % », estime-t-il. La croissance de l’activité câble est d’autant plus importante que le passage à l’an 2000 avait de manière significative fait chuter la croissance de ce marché à seulement 2 % sur l’année 1999. « Les sociétés consacraient leurs efforts sur le software plutôt que sur le hardware », précise Patrick barth.

Le marché du câble cuivre d’Alcatel est constitué à 60 % par la mise en place de nouvelles installations. Le renouvellement des réseaux locaux constitue 40 % du marché.

Toutefois, le marché du cuivre progresse nettement moins vite que celui de la fibre optique. Cette dernière connaît actuellement une croissance de l’ordre de 10 à 15 % par an. Une croissance qui empiète sur le marché du cuivre à raison de 7 % par an concernant le marché du câblage horizontale. Domaine pour le moment largement dominé par le cuivre, puisqu’ il représente 90 % des raccordements jusqu’au poste de travail. Le cuivre et la fibre optique se livrent une bataille sur le plan du haut débit (voir édition du 5 mais 2000).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur