Capital-IT : priorité aux projets liés à la mobilité

Mobilité

Les rencontres européennes du financement des technologies de l’information et des sciences de la vie, Capital-IT, se dérouleront les 10 et 11 avril prochains. Elles devraient privilégier les projets liés à la mobilité.

Tout comme la SETI qui ouvre ses portes actuellement (voir édition du 25 mars 2002), la prochaine édition de Capital-IT devrait consacrer les domaines de la mobilité et du wireless. « On assiste véritablement à un abandon des projets de type contenus et portails, aux modèles économiques peu viables, pour se concentrer sur la technologie en elle-même et sur les infrastructures », déclare Emmanuel Libaudière responsable de Capital-IT. Ainsi, sur les 40 sociétés sélectionnées, 45 % présentent des projets liés à la mobilité, et 28 % aux sciences de la vie notamment dans les domaines de la bio-informatique.

Le nombre de dossiers déposés à Capital-IT est en légère augmentation (140) par rapport aux dernières éditions. Il est toutefois nettement moindre que pendant la phase de lancement d’Internet. « Le concept ‘J’ai une idée, il me faut des millions pour la mettre en place’ est terminé. Aujourd’hui, il faut un réel projet. De ce fait, il y a moins de candidats », explique Emmanuel Libaudière.

Des sociétés jeunes et des dirigeants expérimentés

68 % de sociétés qui seront présentées aux investisseurs sont en phase d’amorçage et de premier tour de financement. 41 % des sociétés ont moins de 15 mois d’existence. Les sociétés présentent toutefois un fort contenu technologique (66 % ont déjà déposé des brevets). Mais surtout, l’ensemble des projets sont portés par des dirigeants d’expérience. « Le temps où les projets étaient portés par des hommes à peine sorti d’une école, et qui n’avaient aucune expérience de la manière de gérer une entreprise, est révolu « , juge Emmanuel Libaudière.

Si Capital-IT récompense les meilleurs projets en décernant quatre trophées, le but de ces rencontres est essentiellement la rencontre des 40 projets sélectionnés avec des investisseurs. Selon l’organisateur de Capital-IT, 72 % des entreprises présentées depuis la création de cet événement ont trouvé un investisseur dans les neuf mois suivants.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur