Conduite autonome : Microsoft rejoint l’alliance Apollo de Baidu

Microsoft avance ses pions sur le segment de la conduite autonome. Il vient de rejoindre l’alliance Apollo du nom d’un programme technologique supervisé par le groupe Internet chinois Baidu et développé dans son Tech Center situé dans la Silicon Valley.

Ce projet, annoncé en avril, compte une cinquantaine de partenaires automobiles et technologiques comme Ford, Daimler, Nvidia, Intel, Delphi, Continental, Bosch ou TomTom. Il intègre notamment des acteurs chinois du secteur de l’automobile :  Chery Automobile, BAIC Motor, FAW Group Corp, Chongqing Changan Automobile et Great Wall Motor (seule société ne disposant pas de lien direct avec l’Etat chinois).

En rejoignant cette alliance Baidu autour d’une plateforme ouverte technologique relative à la conduite autonome , Microsoft évoque un nouveau levier de croissance dans sa stratégie « cloud first ».

« Nous sommes ravis de nous associer à Baidu pour faire un pas de plus en plus important et pour  aider les constructeurs automobiles et les équipementiers à réaliser pleinement la promesse d’une conduite autonome« , a déclaré Kevin Dallas, Vice-Président de Microsoft, dans un communiqué en date du 18 juillet.

« Les véhicules d’aujourd’hui ont déjà un niveau de sophistication impressionnant quand il s’agit de leur capacité à capturer des données. En appliquant notre ‘cloud global AI’ , l’apprentissage automatique [machine learning] et l’apprentissage profond [deep learning] à ces données, nous pouvons accélérer le travail déjà réalisé pour rendre les véhicules autonomes plus sûrs. »

Dans le cadre d’Apollo, la plateforme cloud Microsoft Azure sera également mise à contribution…en dehors de la Chine.

« Nous sommes ravis d’avoir Microsoft dans le cadre de l’alliance Apollo. Notre objectif avec Apollo est de fournir une plateforme ouverte et puissante à l’industrie automobile pour promouvoir l’objectif des véhicules autonomes « , a déclaré Ya-Qin Zhang, président de Baidu.

« En utilisant Azure, nos partenaires en dehors de la Chine auront accès à un cloud public de confiance et sécurisé, leur permettant de se concentrer sur l’innovation au lieu de construire leur propre infrastructure basée sur le cloud«  »

Parallèlement, Microsoft s’est rapproché de l’alliance Renault-Nissan pour développer des technologies associées à la conduite autonome.

Le marché des véhicules autonome devrait exploser dans les prochaines années. Selon McKinsey, jusqu’à 15% des voitures neuves vendues en 2030 seront entièrement autonomes.

(Crédit photo : @Baidu)

Recent Posts

Comment Chrome OS grignote la domination de Windows

Face à l'hégémonie de Windows, la croissance de Chrome OS se maintient pour atteindre près…

3 jours ago

Cybersécurité : l’État se mobilise pour la souveraineté

La souveraineté est l'axe principal de la stratégie nationale de cybersécurité annoncée par le gouvernement…

4 jours ago

Cybersécurité : la menace des ransomwares au plus haut

L'année 2020 a été marquée par un record d'attaques par ransomware, selon le dernier rapport…

1 semaine ago

Surface Duo : que faire avec ce double écran ?

Surface Duo fait ses débuts en France avec une entrée de gamme à 1549 €.…

1 semaine ago

Viva : nouvelle approche de Microsoft pour la digital workplace

Sous la marque Viva, Microsoft veut développer une offre d'espace de travail « à la…

2 semaines ago

Transformation numérique : les métiers les plus recherchés en 2021

En France, la transformation numérique reste un moteur pour les métiers de l'IT. Les experts…

3 semaines ago