Easynet : 1er arrivé sur la ligne du dégroupage

Mobilité
Information - news

Easynet revendique la première ligne réellement dégroupée en France chezl’utilisateur final. Derrière l’effet d’annonce, se profile l’ouverture dumarché de la paire de cuivre aux opérateurs début 2001.

27 opérateurs* testent depuis le 3 juillet le dégroupage de la paire de

cuivre. Easynet, dans les « starting block » depuis le coup d’envoi des phases

d’expérimentation arrive premier sur la ligne d’arrivée. « Nous proposons

depuis aujourd’hui sur la rue Turbigo, une paire de cuivre indépendante de

France Telecom. L’utilisateur est connecté à un répartiteur DSLAM (Digital

Subscriber Line Access Multiplexer), lui même relié à l’épine dorsale

Easynet de 34 mégaoctets » indique Hervé Le Roy, Responsable DSL chez

Easynet. « 59 autres connexions vont suivre » poursuit-il.

Si l’annonce a valeur de symbole, elle inaugure techniquement l’ouverture à

la concurrence de l’accès à la boucle locale, pierre angulaire de toutes les

offres ADSL à venir. Dans ce domaine, le gouvernement devrait entériner par

décret cet été, l’ouverture officielle de ce marché, à tous les opérateurs

actuellement en phase de test. Pour l’heure, les expérimentations sont

menées dans sept régions (Paris Turbigo, Paris massena, Massy, Puteaux,

Lille, Lyon et Marseille) autour de matériel.

* Les 27 opérateurs qui testent la paire de cuivre dégroupée sont : 9

Télécom Réseau , Belgacom, Cable & Wireless, Cegetel, Colt, Completel,

Covad, Easynet, First Mark, First Télécom, GTS Omnicom, High Way One,

ISDNET, Kaptech, Kast Télécom, Kertel, KPNQwest, Ldcom, Linx Télécom, MCI,

MTLcom, Objectif BL, Siris , Skyline, Speedcom, Télé 2 et Télécom

Développement.

Pour en savoir plus : Easynet


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur