Facebook lance une offensive sur le marché français du e-recrutement

EmploiManagementMarketingRessources humainesSocial Media

Facebook prépare l’activation, en France, de ses outils de recrutement lancés début 2017 aux États-Unis et au Canada.

Voilà un an, Facebook activait un levier RH aux États-Unis et au Canada en intégrant, sur les pages des entreprises, des outils de publication d’offres d’emplois et de gestion des candidatures.

Le réseau social ne communique pas de bilan chiffré à l’heure d’annoncer l’extension imminente de cette fonctionnalité dans une quarantaine de pays dont la France.

Il met toutefois en avant les enseignements d’une étude commandée à Morning Consult pour démontrer son influence sur le marché du travail.

En France, sur les 1 001 employés d’entreprises de moins 500 personnes interrogés en août-septembre 2017, 20 % ont déclaré avoir déjà cherché, voire trouvé un job sur Facebook.

À en croire Andrew Bosworth, responsable « publicité et plate-forme business » au sein de la firme américaine, il ne s’agit pas tant de marcher sur les plates-bandes de LinkedIn dans le domaine du e-recrutement que de proposer aux TPE-PME une offre complémentaire qui ne nécessite pas d’abonnement.

Les annonces se composent d’une phrase d’accroche (facultative), d’une photo, d’un intitulé, d’informations de localisation, du type de poste (temps plein / temps partiel) et éventuellement de la rémunération.

Valables 30 jours, elles apparaissent parmi les autres publications sur la page de l’entreprise, mais aussi dans le fil d’actualité de tous les utilisateurs qui « aiment » ou suivent ladite page.

On peut également les trouver dans la section Marketplace et sur la page facebook.com/jobs – qui, en France, redirige pour l’heure vers les offres d’emplois chez Facebook. Sur l’app mobile, cela se passe dans la rubrique « Explorer ».

Le bouton « postuler » ouvre un formulaire rempli automatiquement avec des données issues du profil public du candidat, qui peut ajouter ses propres renseignements. La communication se fait ensuite par Messenger.

À l’instar d’autres publications, les annonces peuvent être, moyennant paiement, mises en avant pour toucher un public plus large ou plus ciblé. Les candidats peuvent quant à eux définir des alertes sur des postes qu’ils recherchent.

Crédit photo : Facebook


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur