Fonction finance : l’automatisation, un sujet pour les DRH ?

Cloud
automatisation-finance

Les données de Mazars et de YouGov suggèrent une moindre implication des DRH dans les projets d’automatisation de la fonction finance.

La clé du succès des projets d’automatisation de la fonction finance réside-t-elle dans une implication plus forte des DRH ?

Des données communiquées par les cabinets Mazars (conseil) et YouGov (études de marché) le suggèrent. Elles sont fondées sur des témoignages recueillis en octobre-novembre 2018 auprès de 136 professionnels de la compta / finance.

Chez les 32 % qui ont expérimenté un projet dans le domaine, les bénéfices constatés ont plus ou moins correspondu aux attentes initiales. L’accroissement de la productivité des équipes a été le plus fréquemment cité (77 %), devant l’amélioration de la fiabilité (60 %) et la simplification des processus (56 %). Le renforcement de la sécurité (40 %) et la réduction des coûts l’ont moins été (33 %).

Conduite du changement : les DRH aux manettes ?

Au rang des difficultés rencontrées, ce ne sont pas tant les coûts (16 %) et la mauvaise anticipation de la durée des projets (19) qui dominent, mais la sous-estimation de la complexité de mise en œuvre (42 %)… et la fameuse « conduite du changement » (43 %).

Dans les faits, cette dernière « se limite à la montée en compétences via des sessions de formation », selon YouGov et Mazars. Les principales actions préparatoires mises en place pour accompagner ce phénomène de robotisation qui « percute un imaginaire fort » consistent effectivement en de la sensibilisation (72 %) et de la formation (67 %).

Dans l’absolu, la DRH n’a été impliquée que dans 28 % des expérimentations. Un taux que les deux cabinets relativisent au vu du profil de leur échantillon : certains sondés travaillent dans des entreprises où des services RH sont « encapsulés » au sein des directions financières.

Photo d’illustration via Shutterstock


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur