Pour gérer vos consentements :
Categories: CloudMobilité

HoloLens 2 : Microsoft lance son « casque holographique » en entreprise

Microsoft a officialisé le lancement commercial du casque HoloLens 2 dans dix pays dont la France.

Les réservations avaient débuté en février, dans la foulée de la présentation du produit au MWC.

Les prix alors annoncés n’ont pas changé :

  • 3 500 $ à l’achat (Microsoft ne communique pas publiquement de tarifs en euros)
  • En location, à partir de 125 $ par mois avec le logiciel Remote Assist

Autre solution : passer par Econocom, qui distribue HoloLens 2 en France.
Les prix qu’il affiche actuellement valent pour la première génération du casque de « réalité mixte », commercialisée depuis 2016. On trouve :

  • du leasing sans obligation d’achat, sur 1 à 12 mois : 680 € HT par mois ;
  • des offres d’essai au mois avec un applicatif dédié (Econocom liste 13 partenaires dans le domaine) ;
  • une offre « Mixed reality as a service », à partir de 196 € HT par mois (pour un engagement de 2 ans). Elle inclut un HoloLens 2 avec une garantie d’un an avec échange à J+1. Le reste (conseil, intégration, évolution du parc..) fait l’objet d’options « à la carte ».

HoloLens ouvert sur Azure

Les applications développées pour HoloLens 2 ne pourront pas forcément être exploitées à leur plein potentiel sur la première génération de HoloLens. D’une génération à l’autre, le casque propose en effet de nouvelles options, notamment sur la manipulation des hologrammes, en alliant capteur Kinect et services distants dans le cloud Azure.

Les services en question restent officiellement en version expérimentale (« aperçu ») :

  • Spatial Anchor (création d’applications « sensibles à l’espace », au sens où elles cartographient, désignent et rappellent des points d’intérêt précis)
  • Remote Rendering (restitution distante de contenu 3D ensuite diffusé sur HoloLens)

Microsoft, propose, sous la marque Dynamics 365, trois applications compatibles HoloLens et accessibles sur abonnement mensuel :

– Remote Assist (collaboration à distance)
– Guides (formation)
– Layout (aménagement d’espaces)

Ces trois apps sont préchargées sur les casques, au même titre que le navigateur Edge, l’assistant Cortana et OneDrive Enterprise.

Microsoft annonce 2 à 3 heures d’autonomie, comme pour le premier modèle.
La configuration, elle, évolue : la plate-forme Intel Cherry Trail laisse place à une puce ARM (Qualcomm Snapdragon 850), avec 4 Go de RAM et 64 Go de stockage. Le champ de vision s’élargit, passant de 34 ° à 52 ° en diagonale. Et la connexion peut se faire par reconnaissance d’iris, avec Windows Hello.

Illustrations © Microsoft

Recent Posts

Low-code : comment choisir une plate-forme

L'approche low code (LCAP) prend de l'ampleur pour accompagner les projets de transformation numérIque. Pas…

1 jour ago

Salesforce et le MFA : comment ça marche ?

A compter du 1er février 2022, Salesforce déploie l'authentification multifacteur qui sera une nouvelle obligation…

6 jours ago

Microsoft Teams : du compte pro au compte perso

Microsoft généralise une première passerelle entre les comptes personnels et les comptes d'entreprise de Teams.…

6 jours ago

Android-Windows : Google veut aller plus loin

Google déploie son programme « Better together » à Windows pour accélérer la continuité avec…

1 semaine ago

Microsoft Pluton : ça change quoi pour la sécurité des PC ?

Expérimenté sur la console Xbox One, le sous-système de sécurité Pluton va se déployer sur…

2 semaines ago

Teams : comment fonctionne la fonction « chiffrement »

Microsoft vient d'officialiser la disponibilité générale du chiffrement sur Teams pour renforcer la sécurité des…

4 semaines ago