Pour gérer vos consentements :
Categories: Régulations

Huawei aux États-Unis : les conséquences d’une mise au pilori

Huawei fera-t-il les frais de la guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis ?

Son activité pourrait en tout cas être fortement perturbée en conséquence des mesures prises la semaine passée par l’administration Trump.

D’un côté, un ordre exécutif interdisant toute activité commerciale sur le territoire américain pour les entreprises considérées comme une menace à la sécurité nationale.
De l’autre, une liste noire tenue par le ministère du Commerce. Huawei y a été ajouté. Toute entité américaine qui souhaiterait lui vendre des produits devra obtenir une autorisation du gouvernement.

Google en fait partie. La firme de Mountain View s’est pliée aux consignes en retirant, jusqu’à nouvel ordre, sa licence à Huawei. Celui-ci ne peut donc plus, en l’état, accéder qu’aux composants open source d’Android. Ce qui pose, entre autres, des problèmes de sécurité.

Huawei à la parade ?

Huawei s’est préparé de longue date à cette éventualité, en développant son propre OS mobile. Il dispose aussi de sa propre gamme de processeurs, qu’on retrouve dans ses derniers smartphones.

C’est plus tendu sur la partie réseau. Son activité dépend de nombreux fournisseurs américains : Lumentum pour la fibre optique, Qorvo pour les puces radio, Texas Instruments pour les processeurs de signaux numériques…

« Cette décision n’est dans l’intérêt de personne. Elle causera d’importants dommages pour l’économie américaine et affectera des dizaines de milliers d’emplois », affirme Huawei.

Pékin se dit pour sa part prêt à prendre « toutes les mesures nécessaires » pour défendre les entreprises chinoises.
On se rappellera les mesures similaires prises en 2017 à l’encontre de ZTE. Un accord in extremis avait été trouvé avec l’administration américaine.

Voilà des mois que les États-Unis appellent leurs alliés à boycotter Huawei.
L’appel n’a pas vraiment été suivi d’effet. Si bien que Washington reconnaît songer à lâcher du lest. En toile de fond, des craintes quant à l’activité des entreprises U.S. qui exploitent des équipements réseau Huawei. Mais aussi quant au développement de la 5G sur le sol américain.

Photo d’illustration © Ryan Rodrick Beiler – Shutterstock.com

Recent Posts

Chrome OS : un canal dédié aux mises à jour pour les entreprises

Le cycle de vie de Chrome OS va évoluer fin novembre. Google annonce des mises…

5 jours ago

Windows 11 : ce qui change pour la migration depuis Windows 10

Comment gérer le passage de Windows 10 vers Windows 11 ? Le modèle « Windows…

2 semaines ago

Comment Mesh-Teams va incarner le métavers chez Microsoft

Microsoft veut connecter Teams et sa plate-forme Mesh, axée sur la collaboration en AR/VR. Son…

4 semaines ago

SaaS : les précautions à prendre avant de signer un contrat

Quel sont les points essentiels à qualifier dans la cadre de la signature d'un contrat…

1 mois ago

Assurances cyber : comment changer les règles ?

De la certification des fournisseurs à l'interdiction du paiement des rançons, un rapport de l'Assemblée…

1 mois ago

Stockage et collaboratif : Box dévoile ses nouveautés jusqu’à 2022

Le spécialiste du stockage collaboratif dans le Cloud dévoile sa roadmap de mises à jour…

2 mois ago