Le secrétaire général d’Interpol piégé sur Facebook

Cloud

L’identité du principal responsable d’Interpol a été usurpée sur Facebook pour tenter de récupérer des informations sur une opération policière sensible.

Méfiez-vous de votre profil Facebook et des vols d’identité.

Ronald K. Noble, Secrétaire Général d’Interpol, a révélé une tentative d’usurpation via le réseau social lors de la récente Interpol Information Security Conference, organisée à Hong Kong.

Des individus auraient adopté son identité sur Facebook pour tenter de récupérer des informations sur des opérations de l’agence internationale de coopération policière.

« Très récemment, Interpol Information Security Incident Response Team a découvert que deux profils Facebook ont tenté d’utiliser mon identité de secrétaire général d’Interpol », a déclaré Ronald K. Noble.

Selon Gizmodo.fr, les informations recherchées par les hackers étaient sensibles.

Puisqu’il s’agissait de capter des informations à propos de la vaste opération Infra-Red (International Fugitive Round-up and Arrest – Red Notices), initiée en juillet par Interpol, pour localiser via les réseaux sociaux plusieurs centaines de fugitifs reconnus ou soupçonnés de délits graves.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur