Le Top 10 des tendances IT pour 2020

Selon Gartner, l’automatisation portée par les technologies d’intelligence artificielle (IA) est au coeur d’un mouvement engagé de longue date. Le marché « évolue d’un modèle dans lequel des personnes comprennent la technologie à celui des technologies qui comprennent l’humain », a déclaré Brian Burke, vice-président de recherche chez Gartner.

Le cabinet américain met en avant les grandes tendances suivantes :

Top 10 des tendances Tech

1. « Hyperautomatisation »

L’automatisation portée par les technologies d’apprentissage machine (machine learning, ML) monte en puissance dans les entreprises. Comprendre et mesurer la portée des mécanismes d’automatisation fait partie d’une approche que les analystes du Gartner nomment « hyperautomatisation ». Celle-ci s’appuie sur un ensemble d’outils, dont les solutions d’automatisation robotique des processus (RPA). L’humain est impliqué.

2. UX et réalité mixte

L’expérience utilisateur (UX) et les interactions avec le monde numérique changent. La diffusion des plateformes et agents conversationnels (chatbots), ainsi que des réalités virtuelle (VR), augmentée (AR) et mixte (MR), contribue à cette évolution. En outre, la machine et ses algorithmes permettent au marché de mieux comprendre et anticiper l’intention utilisateur. Un mouvement qui devrait prendre de l’ampleur au cours de la prochaine décennie, selon le cabinet Gartner.

3. Compétences et low code

La mise à niveau des compétences qu’implique la diffusion de l’IA et de l’analyse avancée de données (data & analytics) est une autre tendance forte mise en avant par Gartner. Ingénieurs et développeurs ne sont pas les seuls à être ciblés. Cette mutation passe aussi par un portefeuille étendu de solutions (low code, no-code…) permettant à des profils « non-techniques » de créer, gérer et exploiter des applications.

4. Humain augmenté

Doter l’humain de capacités cognitives et physiques améliorées est une vielle antienne. Elle devrait prendre de l’ampleur ces prochaines années. Gartner parle même d’une « consumérisation » et d’une extension à l’environnement de travail.

5. Traçabilité des données

La protection de données est un marché florissant porté par des exigences de conformité. Les entreprises peuvent également tirer profit des attentes en matière d’éthique des publics. Quatre domaines son particulièrement porteurs, selon Gartner : l’IA et le machine learning, la confidentialité, la propriété et le contrôle des données et, enfin, l’inclusion de l’éthique dès la conception d’un projet/produit/service.

6. Edge computing

En lien avec l’Internet des objets (IoT), le calcul à la périphérie du réseau (Edge computing) est un marché dans lequel investissent des milliards de dollars les poids lourds des technologies et services informatiques (HPE, IBM, Microsoft, AWS, Google…).

Pour traiter et stocker les données là où elles sont produites.

7. Cloud « distribué »

Le cloud devrait évoluer d’un modèle centralisé vers une distribution de services de cloud public depuis différents endroits. Le fournisseur cloud assumant la responsabilité du service (opération, maintenance, mises à jour, fonctionnalités nouvelles, etc.).

8. Des objets connectés et autonomes

Ils peuvent être des robots, drones, véhicules, navires, appliances… Les objets dits « autonomes » s’appuient sur l’IA pour opérer des tâches qui étaient initialement réalisées par l’humain. L’évolution de la réglementation devrait leur permettre de gagner progressivement du terrain dans l’espace public, selon Gartner.

9. Blockchain pratique demain

Dans les 5 à 10 ans, la technologie décentralisée de gestion des transactions (blockchain ou chaîne de blocs) devrait transformer l’activité de la plupart des industries, prévoit le cabinet d’études.

10. Sécurité portée par l’IA

Les solutions de sécurité à base d’intelligence artificielle et d’apprentissage automatique gagnent du terrain dans les entreprises. Le passage de la preuve de concept au déploiement à grande échelle n’est pas simple. Malgré tout, selon d’autres analystes (Capgemini Research Institute), près de 7 décideurs informatiques sur 10 pensent que, sans IA, leur organisation ne sera pas en mesure de répondre aux cyberattaques à venir.

Ariane Beky

Recent Posts

Comment les PC portables profitent de la crise du Covid-19

La demande s'est nettement portée sur les ordinateurs portables au 2e trimestre 2020. L'Europe enregistre…

2 semaines ago

Digital Workplace : les nouveaux défis

Les 9 et 10 septembre, ITespresso vous donne rendez-vous pour deux jours de webconférence, afin…

3 semaines ago

Digital Workplace : Gmail veut s’imposer comme un espace de travail

Google va transformer sa messagerie Gmail en « espace de travail » sur le modèle…

3 semaines ago

Navigateur : Chrome veut limiter l’effet Javascript

Pour diminuer la consommation de ressources de Chrome, Google expérimente une réduction de l'activité JavaScript…

1 mois ago

LibreOffice veut séduire les entreprises

LibreOffice 7.0 marque le début d'un plan à 5 ans pour constituer un écosystème de…

1 mois ago

Avec le nouveau programme Insider, Windows 10 se modernise

La build 20161 de Windows 10 comporte un menu Démarrer « modernisé » au même…

1 mois ago