L’usage de Firefox repart à la hausse en Europe

Cloud

En décembre, le navigateur alternatif libre a encore grignoté quelques points sur son concurrent Internet Explorer.

Mozilla Firefox reprend du poil de la bête. Après avoir connu depuis juin 2007 une période de stagnation autour de 27,7 %, accentuée par une chute à 27 % en octobre, la part de marché européenne du navigateur alternatif à Internet Explorer s’établissait à 28 % en fin d’année. Selon l’étude réalisée par Xitimonitor à partir de 112 018 sites web audités du 1er au 30 décembre 2007.

En décembre, le navigateur au panda rouge a vu son utilisation progresser dans 90 % des 32 pays européens audités. Si la Finlande est toujours en tête du pays le plus utilisateur avec 45,4 %, c’est en Estonie que le navigateur connaît sa plus forte progression avec près de 2 points à 37,3 %.

Taux inférieur à la moyenne en France

La part de marché du navigateur de la Fondation Mozilla diminue dans 3 pays mais dans des proportions moindres : le Danemark (-0,6 point), l’Ukraine (-0,3) et les Pays-Bas (-0,1). « Ces deux derniers pays sont aussi ceux où la part de visites de Mozilla Firefox est la moins élevée en Europe sur décembre 2007« , souligne les auteurs de l’étude. Firefox y est respectivement présent à hauteur de 16,6 % et 14,7 %.

A noter que le taux d’utilisation du navigateur en France (25,8 %), en Espagne (21,5 %), au Portugal (21,4 %) en Italie (21,7 %), en Norvège (19,7 %), en Suède (26 %) et au Royaume Uni (17,2 %) reste inférieur à la moyenne européenne. La Finlande (45,5 %), la Pologne (42,4 %), la Slovaquie (41,2 %) et la Hongrie (40,3 %) sont les pays les plus fidèles à Firefox.

Sur un an, Firefox a gagné près de 5 points en passant de 23,1 % en décembre 2006 à 28 % fin 2007. Une progression qui s’effectue naturellement sur le dos du leader. En décembre 2007, Microsoft Internet Explorer a cédé 0,9 points. Il occupe cependant 66,1 % du terrain. Soit 2,4 fois plus de visites que son challenger. Opera arrive en troisième position (3,3 % en légère progression de 0,1 point) suivi du navigateur d’Apple Safari (2 % soit +0,1 point également) puis Netscape (0,5 % stable).

Internet Explorer reste le leader incontesté

Si IE reste le leader incontesté, sa crédibilité n’en reste pas moins malmenée auprès des internautes. Alors que Firefox 2 constitue 93 % des visites toutes versions confondues, IE7 n’est utilisé qu’à hauteur de 46 %. « Internet Explorer 7 a nettement plus de mal à convaincre face aux anciennes versions IE« , analyse l’étude. La version 7 est pourtant disponible depuis octobre 2007.

Il sera donc intéressant de vérifier l’attrait de Firefox 3 dont la bêta 3 est imminente et la version finale attendue « pour le premier semestre » selon Tristan Nitot, président de Mozilla Europe. De son côté, Microsoft promet de mieux respecter les standards du Web avec la version 8 d’IE attendue dans l’année également.

L’Europe constitue le second territoire des utilisateurs de Firefox après l’Océanie (31,1 %). En Amérique du Nord, le navigateur ne convainc « que » 21 % des internautes, soit à peine mieux que les 20,2 % d’Amérique du Sud. L’Afrique et l’Asie sont au coude à coude avec respectivement 16,6 % et 16,5 % de part de marché.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur