Microsoft acquiert GitHub : 7,5 milliards de dollars et des promesses

Le rapprochement entre Microsoft et GitHub est confirmé.

Le premier débourse 7,5 milliards de dollars en actions pour acquérir le second. Il entend solliciter l’approbation des autorités américaines et européennes dans l’optique de boucler l’acquisition d’ici à la fin de l’année.

Annoncé sur le départ depuis près d’un an, l’actuel CEO de GitHub Chris Wanstrath passera le témoin à Nat Friedman. Ce dernier était lui-même arrivé chez Microsoft à la faveur d’une acquisition : celle de sa société Xamarin, à l’origine d’outils de développement d’applications mobiles.

Les résultats financiers de GitHub seront intégrés dans le segment « Intelligent Cloud ». Microsoft estime pouvoir dégager un bénéfice d’exploitation à compter de l’exercice fiscal 2020, avec une dilution du résultat net à hauteur de « moins de 1 % ».

Par la voie de son patron Satya Nadella, la firme de Redmond formule plusieurs promesses. Elle compte notamment exploiter son réseau de partenaires pour pousser l’usage de GitHub dans les entreprises (elles sont aujourd’hui 1,5 million à l’utiliser).

Le rapprochement est aussi l’occasion de monter des passerelles pour « ouvrir les outils de développement de Microsoft à un nouveau public » (GitHub fédère 28 millions de développeurs).

Des jonctions devraient s’établir avec le cloud Azure, comme le laisse suggérer une présentation. Un aspect que GitLab, principal concurrent de GitHub, n’a pas manqué de souligner en invitant les développeurs à migrer. Le dispositif créé pour l’occasion s’articule autour du hashtag #movingtogitlab. Il inclut, entre autres, une session en direct sur YouTube et des remises sur les offres Gold (SaaS) et Ultimate (instances autohébergées).

GitLab annonce, en parallèle, son déménagement imminent du cloud de Microsoft vers celui de Google (qui est l’un de ses investisseurs).

La migration est déjà effective pour certains grands projets. GNOME en est. L’un des membres du conseil d’administration de la fondation l’avait expliqué le 29 mai, avant une confirmation le surlendemain, à la veille des premières rumeurs sur la fusion GitHub – Microsoft.

Avec GNOME a aussi migré GIMP, l’outil d’édition et de retouche d’images.

Crédit logo : GitHub

Recent Posts

One Outlook : le plan de Microsoft pour unifier sa messagerie

Quelle forme prendra la stratégie One Outlook de Microsoft ? Un élément de réponse émerge…

1 semaine ago

Méthodes agiles : quels métiers sont les mieux rémunérés ?

Développeur, product owner ou scrum master... Quelles sont les rémunérations proposées aux professionnels des méthodes…

1 semaine ago

Certifications : gros changements chez Microsoft

Microsoft fait évoluer ses processus de certification. Le renouvellement pourra bientôt se faire en ligne,…

4 semaines ago

Cloud : qui s’impose dans les bases de données

Le segment des bases de données as a service - aussi appelées SGBD cloud managés…

1 mois ago

Flash Player : comment Adobe prépare l’extension du support

Fin 2020, c'en sera terminé du support de Flash Player... par Adobe. HARMAN reprendra le…

1 mois ago

Excel : vers une création plus simple des fonctions personnalisées

Microsoft ouvre aux bêtatesteurs d'Excel la possibilité de créer des fonctions personnalisées en utilisant le…

1 mois ago