Categories: MacPoste de travail

Microsoft lance l’offensive Edge sur Mac ; Linux attendra

Pas de synchronisation des marque-pages, des saccades au défilement y compris sur des pages web « légères »… Les premiers retours commencent à tomber à propos d’Edge sur Mac.

Microsoft vient d’ouvrir le canal de test Canary (le moins stable, mis à jour quotidiennement) à tous les utilisateurs de macOS à partir de la version 10.12 Sierra. Le canal Dev suivra « bientôt », nous assure-t-on.

Certains n’ont pas attendu l’annonce officielle, des liens de téléchargement ayant filtré il y a une dizaine de jours.

Par rapport à la version Windows 10 ouverte aux testeurs depuis quelques semaines, beaucoup d’éléments se retrouvent. Entre autres, la possibilité d’installer les extensions Chrome.

Des technologies spécifiques à l’environnement Windows ne sont pas prises en charge. C’est notamment le cas de PlayReady (gestion DRM) et de SmartScreen (vérification de l’intégrité des sites web ; une alternative est proposée sur la base de l’extension système Microsoft Defender Browser Protection).

La version Mac d’Edge se différenciera par sa capacité à exploiter la Touch Bar des ordinateurs MacBook.

Microsoft entend élargir la disponibilité de son « nouvel Edge » (basé sur le même moteur de rendu que Chrome) à d’anciennes versions de Windows. Linux attendra…

Un fossé à combler

D’après les données de NetMarketShare, Edge captait, fin avril, 5,53 % du marché mondial des navigateurs web sur les ordinateurs.
Sa progression (+ 1,08 point en un an) contraste avec le recul de Firefox (- 0,06 point, à 10,23 %) et d’Internet Explorer (- 3,86 points, à 8,44 %), mais n’atteint pas celle de Chrome (+ 3,95 points, à 65,64 %).

Les statistiques sont encore moins flatteuses dans l’univers des smartphones, où Edge évolue depuis novembre 2017.
Chrome (63,53 % ; + 0,41 point) et Safari (26,37 % ; – 0,63 point) disposent d’une part de marché supérieure… tout comme UC Browser (1,13 %).

Le différentiel est moindre – quelques dixièmes de pourcent – si on ajoute les tablettes, auxquelles Edge s’était ouvert en mars 2018.

L’écart avec ou sans tablettes est plus important chez StatCounter (Chrome perdant environ 3 points, à quand Safari en gagne à peu près autant). Mais Edge reste absent du classement, devancé également par Samsung Internet (7,26 %). Le tableau est similaire sur le segment desktop, Chrome (69,55 %) devançant Firefox (9,78 %), Safari (6,91 %) et Internet Explorer (5,16 %).

Illustrations © Microsoft

Recent Posts

Comment Chrome OS grignote la domination de Windows

Face à l'hégémonie de Windows, la croissance de Chrome OS se maintient pour atteindre près…

4 jours ago

Cybersécurité : l’État se mobilise pour la souveraineté

La souveraineté est l'axe principal de la stratégie nationale de cybersécurité annoncée par le gouvernement…

5 jours ago

Cybersécurité : la menace des ransomwares au plus haut

L'année 2020 a été marquée par un record d'attaques par ransomware, selon le dernier rapport…

1 semaine ago

Surface Duo : que faire avec ce double écran ?

Surface Duo fait ses débuts en France avec une entrée de gamme à 1549 €.…

1 semaine ago

Viva : nouvelle approche de Microsoft pour la digital workplace

Sous la marque Viva, Microsoft veut développer une offre d'espace de travail « à la…

3 semaines ago

Transformation numérique : les métiers les plus recherchés en 2021

En France, la transformation numérique reste un moteur pour les métiers de l'IT. Les experts…

3 semaines ago