Nokia : agressif sur les développements, prudent sur les résultats

CloudMobilitéOS mobilesSmartphones

Conscient que la stratégie Windows Phone prendra du temps à porter ses fruits, Nokia émet un avertissement sur ses prochains résultats trimestriels. Symbian fait l’objet d’un traitement particulier.

Stephen Elop (Nokia) : aller plus vite et frapper plus fort

C’est le 11 février que Stephen Elop avait annoncé LA rupture : priorité est donnée à l’OS Windows au détriment de Symbian.

Un challenge face à la domination actuelle de l’iOS (iPhone) d’Apple et Google Android sur le marché des systèmes d’exploitation pour smartphones.

Au cours d’une récente visite en Chine, le P-DG de Nokia a déclaré que la compagnie devait transforme son état d’esprit pour se remettre dans la peau d’un challenger.

“La concurrence est rude. Nous devons retrousser nos manches, montrer une certaine curiosité intellectuelle, cerner les réels défis et s’assurer que tout le monde s’implique pour aboutir aux résultats”, a-t-il considéré.

“Nous devons aller plus vite et frapper plus fort et nous montrer agressif comme nous ne l’avons jamais été.”

Le marché chinois fait partie des enjeux que Nokia doit appréhender.

Selon Morgan Stanley, il représentera 41% du marché des tablettes d’ici 2012 tandis que les Etats-Unis devront se contenter d’une part de marché de 11%.

Sur le front des applications, Stephen Elop considère que Nokia devra s’efforcer de créer un environnement attractif pour les développeurs.

Mais il faudra trouver des moyens de mutualiser les outils quelle que soit la plate-forme retenue (Windows Phone, Series 40 et Symbian) afin d’optimiser leur visibilité.

Symbian a pris un rôle secondaire dans la stratégie de Nokia mais les investissements sur les OS “se poursuivent résolument”, assure le patron de Nokia.

Parfois sur des niches de marché : le 25 mai dernier, Nokia a encore lancé un nouveau modèle de téléphone de luxe sous Symbian (Nokia Oro) incrusté d’or 18 carat.

Prix de vente : 1140 dollars. Le fabricant compte trouver des clients au Moyen-Orient et en Russie.

“Oro” aura peu d’impact sur les ventes globales de terminaux sous Symbian.

Néanmoins, Nokia assurer qu’il vendra 150 millions de terminaux sous Symbian “dans les prochaines années”.

D’autres part, eWeek UK précise que Nokia assurera le support de Symbian jusqu’en 2016.

Sachant qu’il a pris la décision d’externaliser le développement de l’OS qui revient à Accenture.

Lire aussi :

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur