Nokia et Microsoft officialisent leur union

CloudMobilitéOS mobiles

Dans le monde de la téléphonie mobile, Microsoft et Nokia sont désormais officiellement partenaires. L’accord porte notamment sur la migration de l’OS Windows Phone sur les terminaux Nokia et l’échange croisé de services mobiles.

Ces échanges de développements et services s’appuient évidemment sur des accords commerciaux. Nokia paiera donc des royalties à Microsoft pour chaque licence Windows Phone installée. Dans leur communiqué commun, les deux partenaires évoquent un paiement « compétitif [qui] reflétera les volumes importants que Nokia espère livrer » sans en préciser les volumes en question.

De son côté, Microsoft versera « des milliards » de dollars à Nokia « en reconnaissance de la nature unique de l’accord ». A Barcelone, Stephen Elop avait évoqué des équivalences en termes de développement marketing. Ces « milliards » contribueront également aux échanges de droit de propriété intellectuelle de Nokia vers Microsoft.

L’accord met donc en oeuvre la volonté des deux entreprises à créer un véritable écosystème autour d’une nouvelle génération de terminaux mobiles.

« Au plus haut niveau, nous sommes entrés dans un partenariat gagnant-gagnant », déclare Stephen Elop, P-DG de Nokia. « C’est la complémentarité de nos atouts, et la compétitivité totale de cette offre combinée qui est la fondation de notre relation. »

Il restera à vérifier que ce partenariat ne décourage pas les autres partenaires de Microsoft, Samsung, HTC et LG au premier plan. Ces acteurs pourraient voir d’un mauvais oeil l’arrivée de cette nouvelle concurrence aux accents privilégiés, aux risques de s’éloigner de Windows Phone.

Néanmoins, la stratégie serait payante. Dans les prévisions des analystes, Windows Phone s’installerait à la deuxième place du marché des smartphones dès 2015, juste derrière Android. Les premiers terminaux Nokia sous Windows Phone sont attendus pour 2012.

Lire aussi :

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur