ITespresso.fr

OUI.sncf et sa DSI ont de nouveaux dirigeants

Le 8 décembre 2017, Voyages-sncf.com devenait officiellement OUI.sncf.

Parallèlement à ce changement de marque, le portail pionnier du e-commerce français (14 millions de visiteurs uniques par mois après 17 ans d’exploitation, avec une présence dans 11 pays d’Europe et des relais dans 45 autres) avait annoncé un changement à venir dans sa gouvernance.

Le changement en question est effectif au 12 février 2018 : Alexandre Viros, 40 ans, a pris la direction générale de l’activité au niveau mondial.

L’intéressé succède à Franck Gervais, parti chez AccorHotels – où il occupe, depuis le 1er novembre 2017, les fonctions de DG de HotelServices, opérateur et franchiseur du groupe hôtelier dans la zone Europe.

Ancien du Boston Consulting Group, Alexandre Viros aura passé près de dix ans au sein du groupe Fnac.

Il y était entré en 2008 comme directeur de la stratégie, prenant ensuite successivement les rênes de l’entité « musique et audio », puis la direction commerciale du portail France Billet… pour finalement chapeauter marketing et e-commerce au niveau groupe, y compris après le rapprochement avec Darty.

Autre nomination : celle de Valérie Chemla.

Âgée de 49 ans, l’ex-directrice des technologies chez Deezer prend la tête de la division VSC Technologies, présentée à la fois comme la DSI de OUI.sncf et une « digital factory » pour le groupe SNCF.

Venue du monde des médias (La Cinq) et du digital (17 ans passés chez Vivendi, notamment en qualité de DSI de la société de production Studiocanal), elle prend la suite de Gilles de Richemond, lui aussi parti chez AccorHotels pour la direction des systèmes d’information.

Dans l’organigramme du groupe, OUI.sncf est placé sous la coupe de la branche Voyages SNCF*, que Rachel Picard chapeaute depuis 2014 après avoir dirigé SNCF Gares & Connexions.

Voyages SNCF est elle-même pilotée par SNCF Voyageurs, qui contrôle aussi Transilien, TER, Intercités… et Gares & Connexions.

SNCF Voyageurs l’une des quatre entités de SNCF Mobilités, l’un des trois ÉPIC (Établissement public industriel et commerciaux) du groupe aux côtés de SNCF (pilotage global) et SNCF Réseau (gestion, exploitation, développement du réseau ferré français).

* Dont le volume d’affaires global a atteint 4,1 milliards d’euros en 2016 (- 1,4 % sur un an), pour 86 millions de billets écoulés, dont 75 millions en France (+ 3 millions).