Paiement sans contact : Google Wallet exploite le NFC

CloudMobilitéOS mobiles

Google Wallet opère via les smartphones sous Android 2.3 et la technologie « sans contact » Near Field Communication (NFC). Un premier écosystème de partenaires est établi (Citi, MasterCard, First Data, Sprint).

Google Wallet : pierre angulaire d’un nouvel écosystème

Par ailleurs, Google Wallet dépassera le cadre de l’actuel écosystème de terminaux PayPass puisque des terminaux de paiement simplifiés sont développés par les sociétés comme VeriFone, HyperCom, Ingenico et VIVOTech.

Ils permettront d’utiliser des cartes cadeaux, des offres promotionnelles et des points de fidélité.

Mais cette solution n’a pas pour seule vocation de faire l’économie, si l’on peut dire, d’une carte de crédit.

Google Wallet sera la pierre angulaire de tout un écosystème qui sera déployé notamment au coeur de l’OS Android.

Ainsi, le système est ouvert à l’instar d’Android et permettra aux sociétés de disposer d’une API afin de développer leurs propres applis.

Google Wallet est également un conteneur qui stockera des points de fidélité, mais à terme également, des tickets de cinéma, des billets d’avion, des tickets de métro…

Lors de cette conférence de presse, Google a également annoncé le lancement de Google Offers en version beta de concert avec Google Wallet.

Il s’agit d’un service auquel il faut tout d’abord s’inscrire gratuitement. Il est opérationnel dans 4 villes américaines dès à présent (NYC, Oakland, Portland et San-Francisco).

Des offres promotionnelles provenant de magasins vous seront proposées chaque jour via votre adresse e-mail.

La synchronisation des promotions s’effectue automatiquement lors du paiement avec votre smartphone équipé de Google Wallet.

La géolocalisation est également mise à contribution afin de vous proposer des offres en fonction du lieu où vous vous situez (fonction en opt-in).

Concrètement, l’offre est donc testée à partir d’aujourd’hui à New-York et à San Francisco. Elle sera proposée aux consommateurs américains cet été.

Google Wallet nécessite un smartphone Nexus S 4G avec Android 2.3 et un abonnement avec l’opérateur de téléphonie mobile américain Sprint.

Le système fonctionne uniquement avec les cartes de crédit MasterCard de la banque Citi et avec les cartes prépayées Google.

Ces dernières peuvent être « rechargées » avec n’importe quelle carte de crédit.

Si le partenariat est donc officialisé avec la banque Citi, c’est seulement en apparence puisque le Google Wallet est donc indirectement « rechargeable » via les cartes de crédit de n’importe quelle banque.

Google explique que votre smartphone Android supplantera tous les autres modes de paiement à terme (carte de crédit et monnaie fiduciaire).

Si tel est le cas, on espère que l’autonomie des smartphones aura fait un bond d’ici là.

Rappelons que la technologie NFC est déjà présente dans certains smartphones. Il s’agit d’un module qui dans le cas du Nexus S est une puce PN544 de la société hollandaise NXP Semiconductors (ancienne division semi-conducteurs de Philips) et non une puce NFC de Samsung.

Cette technologie permet l’échange de données entre deux périphériques jusqu’à une distance de 10 cm maximum via une porteuse haute fréquence avec un faible débit.

Si l’on en croit Juniper Research, 20% des smartphones seront équipés d’un module NFC en 2014.

Lire aussi :

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur