Pour gérer vos consentements :

Pilotage RH : 365Talents, détecteur de compétences à optimiser

Les transformations en entreprise (ré-organisation, fusion-acquisition, restructuration, expansion géographique…) nécessitent un pilotage RH adapté à la « conduite du changement ». Pour sa part, 365Talents préfère évoquer la dimension Change Management à travers laquelle la gestion des talents est davantage mise en valeur.

La start-up lyonnaise « e-RH » fait partie des finalistes du Trophée Start-up du Forum Numérique organisé par le CXP et Silicon.fr (un des titres du groupe NetMediaEurope auquel est également rattaché ITespresso.fr).

365Talents a démarré ses activités il y a un an mais la commercialisation d’offres autour de sa plateforme hébergée (SaaS) n’a été enclenchée qu’en septembre 2015.

C’est un outil complémentaire d’un outil SIRH, qui permet de détecter les compétences et des optimiser en utilisant des solutions big data et de traitement de données faisant recours à l’intelligence artificielle (machine learning). « Nous préférons parler de Real Data c’est-à-dire la capacité de capter toutes les données qui reflètent la réalité de l’activité de l’entreprise », suggère Loïc Michel, CEO de 365Talents.

365Talents s’adresse donc aux directions générales et aux directions des ressources humaines en entreprise pour favoriser la mobilité interne. Chaque collaborateur peut individuellement enrichir et affiner son profil sur la plateforme. Ce qui permet d’alimenter une « cartographie du patrimoine humain » de l’entreprise.

Le trio de co-fondateurs disposent de profils complémentaires, ce qui devrait plaire aux investisseurs. Outre Loïc Michel (CEO) qui dispose d’une expérience en conseil en marketing et management, on trouve Paul Mougel (CTO) qui est passé par l’INRIA et la Harvard Medical School. Tandis que Mathieu Martin apporte la touche stratégie & approche commerciale.

Le board est composé de managers entre DRH et innovation. Il intègre notamment Yves Grandmontagne (ex-DRH de Microsoft) et Didier Rouxel (DRH Crédit Agricole SA).

La société dispose d’un petit effectif de six personnes en l’état actuel. Mais on devrait bondir à une vingtaine de collaborateurs d’ici fin 2017 après une première levée de fonds qui servira à accompagner la croissance des activités. En l’état actuel, elle a bénéficié d’un emprunt auprès de Bpifrance.

« Dans les segments clients, nous visons en priorité les secteurs de la banque, de l’assurance et des services », précise Loïc Michel. La solution 365Talents commence à être intéressante pour des profils grands comptes et ETI. Elle peut s’appuyer sur un premier bouquet de partenaires comme BPIgroup, Cegid ou Manpower mais aussi LeLab RH et Bpifrance.

Sa première grande référence client est Allianz France avec un premier déploiement sur plusieurs directions. Puis une installation globale pour les 12 000 collaborateurs de la branche française de la compagnie d’assurance est prévue dans un second temps. D’ici la fin de l’année, 365Talents espère pouvoir aligner une dizaine de clients grands comptes.

Le modèle économique repose sur un mix frais d’installation (cadrage du besoin, ateliers de travail) associé à un système d’abonnement classique dans le cloud (variable en fonction du volume de collaborateurs impliqué) et l’étendue de la couverture fonctionnelle.

On trouve assez logiquement ses concurrents dans le monde des cabinets traditionnels de conseils RH et les fournisseurs de solutions technologiques dédiées à la gestion des talents.

L’équipe fondatrice de 365Talents (de gauche à droite) : Paul Mougel, Mathieu Martin et Loïc Michel

L’avis du jury CXP : David GAUTIER, Public Sector, Digital Health, PAC France

« 365Talents n’était pas la seule société à proposer aux DRH une solution SaaS pour innover dans le domaine de la gestion des compétences. Cependant, la plateforme proposée par 365Talents est avant tout dédiée à l’amélioration de la vision des DRH sur le vivier de compétences présentes dans l’entreprise.

Contrairement à d’autres solutions RH davantage destinées à trouver l’adéquation entre les compétences des abonnées et le marché des offres d’emplois.

La technologie Big Data utilisée permet de cartographier en temps réel et de suivre l’évolution du vivier des compétences disponibles dans l’entreprise.
Un business modèle modulaire « abonnement fixe + catalogue de services complémentaires » devrait permettre de construire des formules adaptées aux différentes typologie aussi bien grands comptes qu’ETI.

D’autre part, les fondateurs ont su constituer un board de DRH expérimentés et tisser des partenariats significatifs afin d’accompagner et de contribuer à la croissance de 365Talents. »

Recent Posts

Protection des données ( DLP) : Microsoft éteint WIP pour allumer Purview

Microsoft change son approche en matière de prévention des pertes de données (DLP). La solution…

3 semaines ago

Office 365 sur Windows 7 : le compte à rebours est lancé pour les MaJ de sécurité

La fin des mises à jour de sécurité pour les applications Office 365 sur Windows…

3 semaines ago

Assurance cyber : zoom sur les 9 chiffres clé du marché français

Comment va le marché français de l'assurance cyber ? Primes, capacités, franchises, indemnisations... Voici 9…

2 mois ago

Assurance Cyber : ce qu’il faut savoir pour signer un contrat

Marc-Henri Boydron - fondateur du courtier Cyber Cover- et Jean-François Louapre - expert du Cesin…

4 mois ago

Silicon Day Workplace : l’entreprise à l’heure du travail hybride

Silicon Day Workplace est un évènement dédié aux enjeux de la Digital Workplace. Dans un…

4 mois ago

Digital Markets Act : les nouvelles règles du jeu numérique

Le Parlement et le Conseil européens sont parvenus à concilier leurs positions pour adopter le…

5 mois ago