Press release

Le Canada se classe à la 9e place dans l’Indice Mondial des Retraites 2018 de Natixis

0 0
Sponsorisé par GlobeNewsWire
  • La montée modeste du Canada dans le classement est menacée par un
    ratio croissant de retraités par rapport aux adultes actifs
  • La Suisse, l’Islande et la Norvège arrivent en tête de l’évaluation
    annuelle en termes de bien-être des retraités dans 43 pays développés
  • Dix ans après la crise financière mondiale, l’analyse de Natixis
    révèle que la diminution du bien-être chez les retraités pourrait
    avoir été une conséquence involontaire des efforts de restauration du
    système financier; le rapport indique que des stratégies plus durables
    sont nécessaires pour renforcer la sécurité des retraites à l’échelle
    mondiale

TORONTO–(BUSINESS WIRE)–Le Canada est monté de deux places et termine neuvième parmi 43 pays
dans l’Indice Mondial des Retraites 2018, publié aujourd’hui par Natixis
Investment Managers. La hausse modeste du Canada dans le classement est
attribuée à l’amélioration des conditions économiques et des facteurs
environnements. Toutefois, dix ans après la crise financière mondiale,
Natixis met en avant une convergence de divers facteurs (des taux
d’intérêt ultra bas, la hausse de l’endettement public, le
vieillissement de la population et l’espérance de vie) comme des
indicateurs de la durabilité continue des systèmes de retraite au Canada
et dans le monde entier.


“La sécurité des retraites au niveau mondial est confrontée à un
problème aux dimensions multiples, à l’heure où le modèle traditionnel à
trois piliers est remis en question par la démographie du 21e siècle,
les déséquilibres fiscaux et les politiques monétaires qui épuisent les
ressources des particuliers, employeurs et gouvernements du monde
entier”, déclare Jean Raby, chef de la direction de Natixis Investment
Managers. “Nous espérons que ce rapport servira de cadre de travail pour
un dialogue urgent entre les décideurs politiques, les travailleurs et
le secteur financier pour déterminer comment répondre aux besoins des
retraités d’aujourd’hui tout en préservant la sécurité des retraites
pour les générations à venir.”

Soufflant sa sixième bougie, l’Indice Mondial des Retraites fournit un
instantané de 43 pays et leur score relatif par rapport à des
indicateurs clefs ayant une influence sur la sécurité des retraites. Le
score général pour chaque pays se base sur l’examen de 18 facteurs dans
quatre grandes catégories: finances des retraites, bien-être matériel,
qualité de vie et santé.

Pays les plus performants

  • L’Europe occidentale continue de dominer les dix premières places de
    l’indice 2018, avec la Suisse (n° 1), l’Islande (n° 2), la Norvège (n°
    3), la Suède (n° 4), le Danemark (n° 8) et les Pays-Bas (n° 10). La
    Nouvelle-Zélande (n° 5) et l’Australie (n° 6) conservent leurs
    positions dans le top 10.
  • L’Irlande fait pour la première fois son entrée au top 10, passant de
    la 14e places l’an dernier à la 7e place, soit
    la montée la plus importante en termes de classement et de score pour
    tous les pays. La capacité de l’Irlande à résorber son taux de chômage
    (6,2% depuis 2017), puis à réduire les inégalités de revenus, a
    contribué à sa montée dans l’indice. Le pays fait également état d’une
    nette amélioration en matière de pression fiscale, et donc d’une
    hausse du niveau de revenu disponible des retraités.
  • Le Canada est revenu dans le top 10 (n° 9) avant tout grâce aux
    améliorations au niveau de la biodiversité, la qualité de l’air et les
    facteurs environnementaux dans le sous-indice de la qualité de vie. Le
    pays jouit de la deuxième meilleure qualité de l’air et arrive en
    septième position dans les scores de bonheur personnel de tout
    l’indice. Dans la catégorie du bien-être matériel, l’indicateur
    canadien du chômage a connu une amélioration, étant donné que le pays
    a bénéficié d’un renforcement du marché de l’emploi en 2017.

“Pour le Canada, nous constatons une robustesse et une tendance positive
aussi bien dans le classement général que dans deux des quatre
sous-indices de l’Indice Mondial des Retraites de Natixis”, déclare Abe
Goenka, chef de la direction de Natixis Investment Managers Canada.
“Pour 2018, le Canada fait preuve de leadership dans les catégories
finances des retraites et qualité de la vie, ce qui se reflète dans une
amélioration dans les prêts bancaires non productifs, la pression
fiscale, la gouvernance et la hausse taux d’intérêt, et dans les
meilleurs scores obtenus en matière de qualité de l’air et dans le
bonheur personnel des retraités actuels, respectivement.”

La crise financière mondiale accélère une crise des retraites
Le
rapport de Natixis intitulé “Protecting the Promise: Five critical
threats to global retirement security” (tenir la promesse: cinq menaces
cruciales pour la sécurité des retraites à l’échelle mondiale) fournit
un contexte à l’indice 2018. D’après l’analyse, qui étudie les défis
liés aux retraites avec un regard post crise, les conséquences
involontaires de mesures de politique monétaire mises en place au cours
de la dernière décennie ont mis la sécurité des retraites sous pression,
rendant l’épargne plus chère, freinant l’emploi et la croissance des
salaires, et ne faisant au final qu’éliminer le rendement obligataire
sur lequel les retraités comptaient. La période prolongée de taux
d’intérêt muselés a laissé aussi bien les retraités et les gestionnaires
de retraite sur le carreau. Les retraités ont dû modérer leurs attentes
en termes de revenu ou prendre des niveaux de risque nettement plus
élevés, avec leurs épargne-retraite pour seul moyen de joindre les deux
bouts.

Tout comme pratiquement tout autre pays développé, le Canada est
actuellement confronté aux défis d’un ratio croissant de dépendance
vieillesse et d’un fossé grandissant au niveau des opportunités
économiques entre les hauts et faibles revenus.

Facteurs influant sur le classement du Canada à l’Indice Mondial des
Retraites

Plusieurs facteurs ont eu un impact sur la place du
Canada dans l’indice de cette année:

  • Force des institutions financières: le Canada continue de se
    hisser au top 10 pour les finances, en grande partie grâce aux
    améliorations au niveau des prêt bancaires non productifs, de la
    pression fiscale, de la gouvernance et de la hausse des taux
    d’intérêt, qui améliorent les niveaux d’épargne et les revenus des
    retraités. Toutefois, le Canada a régressé au niveau de l’endettement
    public et a un ratio croissant de retraités par rapport aux adultes
    actifs (dépendance vieillesse), ce qui place une pression grandissante
    sur les ressources gouvernementales sur la durée.
  • Bénéfices environnementaux: le Canada a gagné six places dans
    la qualité de vie, qui passe de la 15e position l’année
    dernière à la 9e cette année, grâce à de meilleurs scores
    de la qualité de l’air et des facteurs environnementaux. Le Canada a
    la deuxième meilleure qualité d’air et se place à la septième place
    pour le bonheur personnel.
  • Bonne santé: le Canada a conservé sa position dans le top 10
    pour la catégorie santé. Le pays arrive en 10e position
    parmi tous les autres pays de l’indice pour les dépenses de santé par
    habitant et les dépenses de services de santé assurés, qui mesure la
    proportion des dépenses de santé couvertes par les assurances.
    Toutefois, le Canada a enregistré un score légèrement plus bas de
    l’indicateur d’espérance de vie par rapport à l’année précédente.
  • Baisse du revenu par habitant: les améliorations au niveau de
    l’emploi et de l’égalité des revenus ont été contrecarrées par un
    déclin de l’indicateur de revenu par habitant (niveau de revenu par
    personne), ce qui a fait baisser le Canada dans le classement de la
    catégorie de bien-être matériel, de n°20 à n°22.

Pour télécharger un exemplaire de l’Indice Mondial des Retraites,
veuillez visiter: im.natixis.com/en-ca/research/2018-global-retirement-index

Méthodologie
L’Indice Mondial des Retraites évalue les
facteurs liés à la sécurité des retraites dans 43 économies développées
dans lesquelles la retraite est une question sociale et économique
urgente. L’indice a été réalisé par Natixis Investment Managers, avec le
soutien de CoreData Research. L’indice comprend des économies avancées
du Fonds monétaire international (FMI), des membres de l’Organisation de
coopération et de développement économiques (OCDE), et les pays BRIC
(Brésil, Russie, Inde et Chine). La rapport collecte des données à
partir de sources variées, notamment de la Banque mondiale. Les
chercheurs ont calculé un score moyen dans chaque catégorie et ont
regroupé les scores de chaque catégorie pour obtenir un classement
général des 43 nations étudiées.

À propos du Natixis Center for Investor Insight
Dans le
cadre du Natixis Investement Institute, le Center for Investor Insight
se consacre à l’analyse et à l’information des problèmes et des
tendances importantes pour les investisseurs, professionnels de la
finance, gestionnaires de fonds, employeurs, gouvernements et décideurs
politiques. Le Centre et son équipe de chercheurs indépendants et
associés suivent les développements importants sur les marchés,
l’économie et l’investissement afin de comprendre les attitudes et les
perceptions qui influencent les décisions des investisseurs
particuliers, des professionnels de la finance et des décideurs
institutionnels. Le programme de recherche annuel du centre a commencé
en 2010 et offre à l’heure actuelle des informations sur les perceptions
et les motivations de plus de 59 000 investisseurs de 31 pays du monde
entier.

À propos de Natixis Investment Managers
Natixis Investment
Managers met à disposition des professionnels de la finance des moyens
avisés permettant d’optimiser l’élaboration des portefeuilles. Forts de
l’expertise de 27 sociétés de gestion spécialisées réparties dans le
monde entier, nous nous appuyons sur Active ThinkingSM pour
fournir des solutions proactives permettant à nos clients d’optimiser
leurs résultats, sur tous les marchés. Natixis figure parmi les plus
grands gestionnaires d’actifs au monde1 (988,4 milliards de
dollars / 846,5 milliards d’euros d’actifs sous gestion2).

Basée à Paris et Boston, Natixis Investment Managers est une filiale de
Natixis. Cotée à la Bourse de Paris, Natixis est une filiale de BPCE,
deuxième groupe bancaire de France. Les sociétés affiliées de gestion de
placements et les groupes de distribution et de services de Natixis
Investment Managers comprennent Active Index Advisors®;3
AEW; AlphaSimplex Group; Axeltis; Darius Capital Partners; DNCA
Investments;4 Dorval Asset Management;5 Gateway
Investment Advisers; H2O Asset Management;5 Harris
Associates; Investors Mutual Limited; Loomis, Sayles & Company; Managed
Portfolio Advisors®;3 McDonnell Investment
Management; Mirova;6 MV Credit; Ossiam; Ostrum Asset
Management; Seeyond;6 Vaughan Nelson Investment Management;
Vega Investment Managers; et Natixis Private Equity Division, qui
comprend Seventure Partners, Naxicap Partners, Alliance Entreprendre,
Euro Private Equity, Caspian Private Equity;7 et Eagle Asia
Partners. Les offres ne sont pas toutes disponibles dans toutes les
juridictions.
Pour obtenir des informations complémentaires,
consultez le site internet de la société à l’adresse im.natixis.com
| LinkedIn: linkedin.com/company/natixis-investment-managers.

Natixis Investment Managers englobe toutes les entités de gestion et de
distribution d’investissements affiliées à Natixis Distribution, L.P. et
Natixis Investment Managers S.A.

Natixis Distribution, L.P. est un courtier à responsabilité limitée et
le distributeur de diverses sociétés de placement enregistrées pour
lesquelles des services-conseils sont fournis par des sociétés affiliées
à Natixis Investment Managers.

Au Canada: ces informations sont fournies par Natixis Investment
Managers Canada LP.

1 Mise à jour quantitative de Cerulli: Global Markets 2018 a
classé Natixis Investment Managers à la 16e place des gestionnaires
d’actifs les plus importants au monde en termes d’actifs sous gestion en
date du 31 décembre 2017.
2 Valeur liquidative au 30
juin 2018. Les actifs sous gestion (“ASG”), tels que déclarés, peuvent
comprendre des actifs théoriques, des actifs gérés, des actifs bruts et
d’autres types d’actifs sous gestion non réglementaires.
3 Une
division de Natixis Advisors, L.P.
4 Une marque de DNCA
Finance.
5 Une filiale d’Ostrum Asset Management.
6
Gérée aux États-Unis via Ostrum Asset Management U.S., LLC.
7
Caspian Private Equity est une co-entreprise entre Natixis
Investment Managers, L.P. et Caspian Management Holdings, LLC.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière
être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse
foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction
devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Natixis Investment Managers
Elizabeth Bartlett, 617 449-2549
Elizabeth.Bartlett@Natixis.com