Pour gérer vos consentements :

RH : le potentiel de l’intelligence artificielle, une question de perception ?

Plus les professionnels des ressources humaines estiment s’y connaître en intelligence artificielle*, plus ils y entrevoient du potentiel à court et moyen terme.

Cette corrélation ressort des résultats d’une étude menée en août-septembre 2018 par HR.com.

Le réseau social des métiers RH a interrogé 626 collaborateurs d’entreprises de toutes tailles (la médiane étant située à environ 500 salariés).

Sur les 43 % qui considèrent connaître au moins « modérément » l’IA (ce taux s’élevait à 36 % un an plus tôt), les deux tiers en anticipent une diffusion massive dans leur entreprise à un horizon de cinq ans. Ils sont un tiers chez ceux qui déclarent peu d’affinités avec l’IA.

En l’état, peu d’entreprises (10 % ; + 3 points sur un an) ont développé des usages à un « haut » ou « très haut » degré sur l’ensemble de la fonction RH.

La diffusion est plus avancée sur certains usages, à commencer par l’analyse de données : 34 % des répondants la jugent « importante » ou « très importante ». Suivent la formation (29 %) et le recrutement (28 %).

Automatisation : les tâches, pas les métiers

La démarche est perçue davantage comme un levier d’automatisation (61 % y voient un impact « fort » ou « très fort » sous 5 ans) que d’accompagnement des employés (47 %). Dans le même esprit, 26 % anticipent une perte d’emplois, quand 19 % projettent un gain.

Pour HR.com, il n’est pas question, dans le domaine des ressources humaines, d’automatiser des métiers, mais des tâches : une IA chargée d’examiner des CV ne remplacerait pas un recruteur.

Les attentes des professionnels autour de l’intelligence artificielle portent notamment sur les dispositifs de formation. Ils y voient un atout pour recommander les bons modules (72 %), évaluer les compétences (63 %), accélérer l’apprentissage (62 %) ou encore aider à la gestion de carrière (47 %).

Les fonctionnalités IA qu’ils recherchent le plus dans des applications sont les capacités à analyser (77 %), à prédire (62 %) et à personnaliser (55 %).

* HR.com retient, comme définition de l’intelligence artificielle, la capacité, pour une machine, d’effectuer des tâches qui requièrent normalement une intervention humaine.

Photo d’illustration © Nonnakrit – Shutterstock.com

Recent Posts

Protection des données ( DLP) : Microsoft éteint WIP pour allumer Purview

Microsoft change son approche en matière de prévention des pertes de données (DLP). La solution…

3 semaines ago

Office 365 sur Windows 7 : le compte à rebours est lancé pour les MaJ de sécurité

La fin des mises à jour de sécurité pour les applications Office 365 sur Windows…

3 semaines ago

Assurance cyber : zoom sur les 9 chiffres clé du marché français

Comment va le marché français de l'assurance cyber ? Primes, capacités, franchises, indemnisations... Voici 9…

2 mois ago

Assurance Cyber : ce qu’il faut savoir pour signer un contrat

Marc-Henri Boydron - fondateur du courtier Cyber Cover- et Jean-François Louapre - expert du Cesin…

4 mois ago

Silicon Day Workplace : l’entreprise à l’heure du travail hybride

Silicon Day Workplace est un évènement dédié aux enjeux de la Digital Workplace. Dans un…

4 mois ago

Digital Markets Act : les nouvelles règles du jeu numérique

Le Parlement et le Conseil européens sont parvenus à concilier leurs positions pour adopter le…

5 mois ago