Pour gérer vos consentements :

Virtualisation des réseaux : Cisco approfondit son expertise avec Viptela

Des couches logicielles pour superviser des réseaux de communication en zappant les tuyaux. La vague des  technologies de type SD-WAN (Software-Defined Wide Area Networking) suscite logiquement l’attention du Cisco.

L’équipementier réseaux vient de s’emparer de Viptela, du nom d’une start-up basée dans la Silicon Valley et positionnée sur le segment de la virtualisation des réseaux.

Le montant de la transaction s’élève à 610 millions de dollars en cash, assortis d’attributions d’actions sous forme de bonus. Le deal devrait être entériné au cours du deuxième semestre 2017.

Concrètement, Viptela va intégrer la branche Enterprise Routing de la division Networking and Security Group dirigée par David Goeckeler, Vice-Président de Cisco.

« Au cours des dernières années, une immense transition s’est produite au fur et à mesure que les réseaux sont devenus plus diversifiés et plus complexes », évoque-t-il dans une contribution de blog.

Cette transition vers la gestion en mode SD-WAN a vocation « d’aider les clients à se connecter et à gérer plusieurs branches, tout en réduisant les coûts liés à l’exploitation de réseaux longue distance et en améliorant la sécurité ».

Cisco s’est investi dans cette technologie depuis maintenant plusieurs années, développant les solutions Cisco IWAN et (Cisco Intelligent WAN) et Meraki SD-WAN du nom d’un éditeur spécialisé Wi-Fi et cloud acquis en novembre 2012.

Il s’agit maintenant d’étendre son portefeuille de solutions. L’offre SD-WAN de Viptela permet de « délivrer un ‘network-fabric’ géré dans le cloud qui crée une superposition (overlay) sécurisée entre les connexions MPLS, broad[and, mobile et satellite ».

Un network fabric fait référence à une architecture réseau de type matrice qui peut être déployée rapidement et témoigne d’une grande souplesse et évolutivité dans le temps.

Equipe fondatrice de Viptela

Signe avant-coureur ? En janvier, Praveen Akkiraju avait pris les fonctions de CEO de Viptela. Il avait auparavant officié durant 19 ans au sein de…Cisco Systems.

L’éditeur, qui dispose d’un effectif de 170 collaborateurs, a levé plus de 100 millions de dollars depuis sa création en 2012.

Cisco poursuit sa phase de consolidation dans le SD-WAN et plus globalement dans les approches « SD » (Software-Defined) pour offrir une plus grande visibilité sur le réseau, de l’automatisation et un niveau de sécurité supplémentaire.

Témoin de cette évolution du géant des télécommunications, l’an passé, Cisco dévoilait le Digital Network Architecture (DNA), sa nouvelle architecture destinée aux réseaux d’entreprise.

Dans une vision similaire, l’équipementier réseaux Cisco participe depuis janvier 2016 au financement de la start-up VeloCloud, elle-aussi spécialisée dans les réseaux longue distance configurés par logiciel.

(Crédit photo : @Cisco)

Recent Posts

Windows 11 : comment Bloc-notes va remplacer WordPad

Déjà doté de la sauvegarde automatique, d'un compteur de caractères et de Copilot, Bloc-notes embarque…

3 jours ago

PC Copilot+ : Microsoft passe Recall en opt-in

Microsoft modifie la fonctionnalité de Recall sur les PC Copilot+ qui passe en opt-in. Reste…

6 jours ago

PC IA : HP parie sur son AI Companion… et un peu sur Copilot +

HP lance ses premiers PC IA de nouvelle génération. Si les modèles Copilot + sont…

3 semaines ago

Comment Cegid va infuser la GenAI dans ses solutions

Avec Cegid Pulse, l'éditeur accélère l'infusion de l'IA générative dans son offre de logiciels de…

3 semaines ago

Mac, iPad, iPhone : comment Apple va intègrer l’IA

Avec Apple Intelligence, la marque à la pomme va distiller de l'IA dans toute sa…

1 mois ago

GPT-4o : comment l’utiliser ?

Quoi de neuf sur GPT-4o ? Tandis que OpenAI orchestre son déploiement très progressif, passage…

1 mois ago